Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : L'ANC fustige les dérives électorales et s'élève contre le changement de la Constitution
 

Togo : L'ANC fustige les dérives électorales et s'élève contre le changement de la Constitution

 
 
 
 1537 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 mai 2024 - 23:38

Jean-Pierre Fabre (ph)


L’une des principales formations de l’opposition au Togo, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), a rejeté les résultats des élections législatives et régionales et a annoncé, qu’ensemble avec les populations togolaises, ils ne vont pas laisser prospérer la tentative outrageuse en cours pour changer la Constitution de 1992.


En conférence de presse le mardi 14 mai 2024 à Lomé, l’ANC avec à sa tête son président national, Jean-Pierre Fabre, sont revenus sur l’organisation des élections, leur déroulement, les irrégularités constatées, les résultats qui ont été proclamés et la nouvelle Constitution qui a été promulguée.


En plantant le décor après la tenue des élections, l’ANC s’est montrée critique et a estimé que les législatives et des régionales tenues le 29 avril 2024 sont une farce.


Revenant sur les dérives constatées, l’ANC a fustigé le recensement électoral qu’elle estime être frauduleux, le découpage électoral « discriminatoire et le « changement de Constitution par une Assemblée nationale illégitime et illégale, dont le mandat a expiré ».


 

Elle n’a pas manqué de relever entre autres le refus d’accréditation d’observateurs électoraux, la suspension d’accréditation des médias internationaux, les multiples reports de la date des élections, fixée en définitive un lundi, jour ouvrable.


Sur les votes, le parti orange a dénoncé d’un des manquements comme l’absence de logo de partis politiques sur les spécimens et sur le bulletin de vote et de deux les bourrages d’urnes en citant des faits dans les villages d’Asrama, de Kponou, Djemegni, Tsagba, Dalia Bégbé dans la préfecture de Haho mais aussi à Momè-Wodjépé, Momè-Hounkpati et Klologo dans la préfecture de Vo.


Pour la phase qui a suivi après les votes, l’ANC a prétexté la falsification des résultats à l’intérieur du pays comme par exemple : « dans les bureaux de vote par les agents électoraux avec des procès-verbaux pré-signés comme ce fut le cas à Wodagni dans l’Akebou, ensuite dans les CELI par les présidents des CELI … ».


Quant à la nouvelle Constitution qui génère des opinions variées au sein de l’opinion nationale, le président de l’ANC a d’abord décelé que la stratégie adoptée « est une voie de contournement de la limitation du mandat » avant d’ajouter que « nous continuons la concertation au sein de l'opposition sur ce sujet. On ne va pas laisser quelqu'un se lever pour dire qu'il a une ruse pour contourner la limitation du mandat ».


En somme et pour la nouvelle Constitution promulguée le 06 mai dernier par le président de la République, Faure Gnassingbé, les togolais attendent la publication du texte dans le journal officiel pour mieux se familiariser avec les nouvelles dispositions qui vont régir le pays sous un régime parlementaire.


 

En attendant, les premières indications dans ce texte ont révélé jusqu’ici que sous le régime parlementaire, il y aura un président de la République élu par les députés pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois et aura un rôle honorifique.


La nouvelle Constitution prévoit un poste du Président du Conseil des ministres avec la précision que le titulaire sera « le chef du parti majoritaire » à l'Assemblée nationale. Le Président du Conseil des ministres, une sorte de Premier ministre, est celui qui aura les pleins pouvoirs au niveau du pouvoir Exécutif.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : L'ANC fustige les dérives électorales et s'élève contre le changement de la Constitution
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter