Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La fête de l'unité sous le signe de la division
 

Cameroun : La fête de l'unité sous le signe de la division

 
 
 
 2232 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 mai 2024 - 10:07



Le Cameroun célèbre ce lundi 20 mai 2024, la 52e édition de la fête de l'unité nationale, placée sous le thème, " armée et nation, ensemble pour un Cameroun Uni, pacifique et prospère."

Un défilé militaire et civil est prévu en présence de Paul Biya.


Pour cette fête, le président Biya a invité un détachement de l'armée de Guinée-équatoriale qui participera au défilé militaire au boulevard du 20 mai.


Le détachement équato-guinéen est composé de 108 éléments de diverses formations de ce pays voisin du Cameroun et membre de la Cemac.


Il est conduit par le général de division Nkongo Engono Nchama vice-ministre de la défense nationale de Guinée-équatoriale et est placé sous le commandement du lieutenant colonel Roberto Obama Mituy des douanes de Guinée équatoriale.


Le général de brigade Melingui Nouma Donatien à la retraite selon le fichier du fisc, sera aux commandes de la parade militaire.


 

L'après-midi, les portes du palais présidentiel seront ouvertes pour toute l'élite politico-administrative, traditionnelle et religieuse, ainsi que pour les riches et quelques privilégiés.


Ce moment est présenté par le pouvoir comme une communion entre le président, et son peuple. Pourtant, les portes du palais qu'occupe Paul Biya depuis le 6 novembre 1982, n'ont jamais été ouvertes aux pauvres en masse. 


Unité nationale, une coquille vide 


Si du côté du pouvoir l'on jubile, ce n'est pas le cas pour l'opposition dont plusieurs partis politiques ont été exclus des festivités. Ce n'est pas non plus le cas pour la grande majorité des Camerounais qui croupissent dans la pauvreté. Selon un rapport d'enquête de l'institut national des statistiques, plus de 10 millions de Camerounais vivent avec moins de 1000 FCFA par jour.

 

L'opposant Maurice Kamto soutient que l'unité nationale au Cameroun est une coquille vide.


"La célébration de la fête nationale d'un pays est la commémoration d'un événement crucial, voire fondateur de cette nation, autour duquel on veut entretenir une mémoire commune", écrit-il sur X.


Toujours selon le président national du Mrc, "c'est le moment d'exaltation de l'unité dans la ferveur patriotique, celui d'une trêve dans les joutes politiques pour magnifier le souvenir partagé et une foi commune en l'avenir".


 

 "Elle n'est qu'une coquille vide si la mémoire commune est brouillée par un conflit armé qui éloigne une partie de la nation du sentiment de la commune appartenance", précise l'opposant au régime de Yaoundé.


"La Fête nationale du Cameroun s'appelle la Fête de l'Unité, elle ne saurait être une fête de la division", conclut l'ancien membre du gouvernement.

Plusieurs partis politiques dont le Pcrn et le Mrc ont été exclus du défilé.  


Armand Ougock correspondant permanent de koaci au Cameroun.


Joindre la rédaction Camerounaise de koaci au 237 691154277 ou Cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : La fête de l'unité sous le signe de la division
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter