Ghana Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Des sociétés comme Unilever et BIC se délocalisent vers le Nigeria et la Côte d'Ivoire, les raisons
 

Ghana : Des sociétés comme Unilever et BIC se délocalisent vers le Nigeria et la Côte d'Ivoire, les raisons

 
 
 
 11464 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 29 mai 2024 - 07:45

Du thé Lipton et BIC (ph composition)


Deux sociétés installées au Ghana, à savoir Unilever qui produit le thé Lipton et BIC qui est un fabricant de stylos, sont en voie de délocalisation la première vers le Nigeria et la seconde vers la Côte d’Ivoire, le tout dans un contexte économique en mutation.


La décision des deux sociétés multinationales de quitter le Ghana a suscité des polémiques au Ghana à tel enseigne que certains ont allégué le choix de relocalisation à des raisons économiques et de rentabilité.


Afin de clarifier l’opposition, les deux sociétés sont revenues sur les raisons qui ont motivé leur relocalisation en dehors du pays, une sortie qui a contribué à mettre un terme aux spéculations des politiciens.


Raisons des délocalisations


Pour la décision de se délocaliser au Nigeria, Unilever Ghana a répondu à des informations suggérant que le déménagement de sa ligne de production de thé Lipton vers sa filiale au Nigeria est dû aux conditions commerciales défavorables au Ghana.


La société multinationale britannique, tout en précisant que ce départ n'a rien à voir avec le problème de délestage au Ghana, a expliqué que l'arrêt de la production de thé fait partie d'une stratégie globale de transfert des opérations à la société nigériane Eketerra n'est pas lié à des défis macro-économiques.


 

Dans ce sens, le directeur général d'Unilever Ghana, M. Chris Wulff-Caesar, a expliqué lors d'une visite dans l'entreprise que « Certaines décisions sont prises au niveau mondial, ce qui nous impacte parfois » et a ajouté que cette décision fait partie d'une stratégie globale visant à se concentrer sur certaines catégories clés au sein de l'organisation.


Déménagement de BIC vers la Côte d'Ivoire


L’information qui circulait sur un prétendu projet de délocalisation de la société BIC en mars dernier à Accra a été relancée par le chef de la minorité parlementaire, Dr Cassiel Ato Forson, qui a révélé que le célèbre fabricant de stylos a transféré ses opérations de production de stylos en Côte d'Ivoire en raison des défis économiques qui prévalent au Ghana.


BIC, qui est un groupe français, commercialise également d'autres articles comme la papeterie, les rasoirs, les briquets, ainsi que du matériel sportif.


Autres sociétés


En dehors des sociétés Unilever et BIC, d’autres entreprises comme Glovo et Nivea ont annoncé leur déménagement du pays.


En ce qui concerne Glovo, elle a annoncé après deux ans d'activité au Ghana la cessation de ses activités le 10 mai 2024 pour cause d’un manque de rentabilité et un environnement commercial difficile.


 

Quant à la société Nivéa, elle a fait allusion à des raisons stratégiques, même si beaucoup ont décelé en sa décision un souci de manque de rentabilité. Comme justificatif de sa fermeture, Nivea a avancé un choix pour rationaliser ses opérations afin de se concentrer sur les marchés où elle peut atteindre une croissance et une rentabilité durables.


Facteurs décisionnels


Au-delà des raisons avancées pour la délocalisation, il urge de souligner que le marché ghanéen est confronté à des difficultés économiques depuis 2022, Cette situation a contraint de nombreuses entreprises multinationales à délocaliser tout ou partie de leurs activités vers d’autres pays.


Cette tendance a été influencée par des facteurs tels que la dépréciation perpétuelle du taux de change, le Cedi ghanéen, les taux d’inflation élevés, le coût élevé des importations … et les taxes excessives. La cessation d’activités de ces sociétés aura un impact négatif sur la création d’emplois, les recettes fiscales de l’État et, à terme, la croissance économique.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Des sociétés comme Unilever et BIC se délocalisent vers le Nigeria et la Côte d'Ivoire, les raisons
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter