Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Opposition ANC, griefs et stratégie politique hors de l'Assemblée nationale
 

Togo : Opposition ANC, griefs et stratégie politique hors de l'Assemblée nationale

 
 
 
 2046 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 01 juin 2024 - 10:44

Jean-Pierre Fabre, le leader national de l’ANC (ph)


Le parti de l’opposition togolaise, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), a officialisé sa décision de ne pas siéger à la nouvelle Assemblée nationale et a révélé le rôle qu’elle entend jouer aux côtés des populations pour poursuivre la lutte pour le respect des droits et libertés, des principes de la démocratie pour qu’advienne la libération du Togo.


Lors d’une conférence de presse tenue le vendredi 31 mai 2024 à Lomé, l’ANC que dirige Jean-Pierre Fabre, a d’abord remercier les populations qui ont porté leurs voix sur ses candidats, et d’une façon générale sur ceux de l’opposition lors du double scrutin législatif et régional du 29 mars 2024, et a ensuite annoncé qu’elle ne siègera pas à la nouvelle Assemblée nationale.


L’ANC qui avait rejeté le processus électoral ainsi que des résultats a estimé que les résultats proclamés ne reflétaient aucunement la réalité des votes. Partant de cette décision, elle a déclaré qu’il est inopportun, inapproprié et mal fondé de siéger dans une Assemblée nationale constituée dans des conditions qui ne correspondent pas aux normes démocratiques.


Griefs


 

En fustigeant les pratiques qui ont couronné les dernières élections, l’ANC a cité des pratiques comme les achats de consciences et fraudes massives, l’utilisation massive des moyens de l’Etat, la publication de résultats entièrement préfabriqués.


En plus de ces faits, le parti orange a dénoncé l’étude en toute clandestinité par la commission des lois de l’Assemblée nationale d’un nouveau texte de constitution délibérément caché aux populations et aux acteurs politiques ; l’adoption en catimini du nouveau texte de constitution et la promulgation suivie de multiples traficotages ultérieurs avant publication au Journal Officiel.


Concernant les résultats officiels des législatives qui donnent 108 sièges au parti UNIR au pouvoir contre 5 pour les partis de l’opposition, l’ANC a déclaré que « Nous avons la ferme conviction que les candidats proclamés élus, ont été tout simplement et arbitrairement désignés, en marge d’un décompte effectif et sincère des voix. Dans ces conditions, nous pensons que la règle de la représentation nationale n’a pas été respectée. On est élu, lorsqu’on peut se prévaloir des voix d’une fraction de la population, qui vous a donné mandat de représentation. La désignation ne peut pas conférer ce mandat-là ».


Rôle à jouer sur la sphère politique


Pour le rôle qu’elle entend jouer en tant que parti extraparlementaire, l’ANC dit n’entendre « ménager aucun effort pour combattre la double imposture de la mascarade électorale du 29 avril 2024 et de la constitution pirate rendue publique le 06 mai 2024, sous 2 versions différentes dont l’une occulte le chapitre relatif au prédisent de la République ! ».


 

Le parti de Fabre a ajouté que « les violations permanentes de la Constitution, des lois et des droits humains, l’arbitraire et la falsification et le mensonge, la violence gratuite et l’impunité, les inégalités, les es ségrégationnistes et le tribalisme, doivent être dénoncés, condamnés les rigoureusement combattus, sans répit, sur la terre de nos aïeux.


Forte de sa stratégie politique de se mettre en marge de l’hémicycle, l’ANC a réitéré son engagement aux côtés des populations togolaises, pour redonner au pays le sens de la République et du patriotisme, le sens des valeurs éthiques qui fondent la justice, les droits et libertés publiques et le respect des principes de la démocratie, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Opposition ANC, griefs et stratégie politique hors de l'Assemblée nationale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter