Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Crise à  la MUPEMENET-CI, le PCA Boko Brou Sylvestre accuse Gnagna Zady de la plateforme de « manipulateur en chef »
 

Côte d'Ivoire : Crise à  la MUPEMENET-CI, le PCA Boko Brou Sylvestre accuse Gnagna Zady de la plateforme de « manipulateur en chef »

 
 
 
 5632 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 juin 2019 - 00:45

© koaci.com --Mercredi 26 Juin 2019—Une crise secoue la Mutuelle des personnels du ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique de Côte d’Ivoire ( MUPEMENET-CI) depuis le 15 avril 2019, date de l’élection de Boko Brou Sylvestre Michaël en qualité de Président du Conseil d’administration de cette structure. 


Depuis le 22 juin dernier cette crise a pris un tournant décisif, car le PCA sortant battu à  l’issue de l’Assemblée générale mixte du 15 avril dernier s’est fait élire au cours d’une autre Assemblée qui s’est tenue à  Yamoussoukro, du coup, la Mutuelle a aujourd’hui deux têtes et est également au centre de multiples débats médiatisés.


Le Président du Conseil d’administration, Boko Brou Sylvestre élu le 15 avril dernier, assisté de plusieurs membres de son bureau était ce jour face à  la presse.


Il a dénoncé l’attitude de ceux qu’il qualifie d’illégitimes qui veulent changer la tutelle de la Mutuelle et a annoncé qu’officiellement l’Assemblée Générale Constitutive a coûté, plus de quatre-vingt millions (80 000 000) de Francs CFA, suivi de quarante millions (40 000 000) de Francs CFA pour le démarrage des activités de la mutuelle y compris les équipements, les tournées de sensibilisation et de souscription.
Ce dernier a précisé que les 120 millions FCFA ont été financés par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle.


«Ce sont là  autant de preuves qui attestent clairement le rattachement administratif de la MUPEMENET-CI en tant que mutuelle corporatiste au ministère de l’Education Nationale, de l’ Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle qui rappelons- le avec insistance, a accepté et soutenu sa création, » a ajouté, le PCA .


 
Il affirme d’ailleurs que cette raison a motivé la tutelle à  mettre au service de la mutuelle, une expertise en matière sociale fondée sur la DMOSS qui est une direction du ministère de l’Education Nationale chargée des questions sociales.
«Il est donc avéré que la Mutuelle reste et demeure, la marque déposée du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, » a mentionné Bpko, estimant au passage que toute autre allégation relative au statut de la MUPEMENET-CI n’étant que mépris et méprise. 


Selon lui, nul ne peut affirmer que la MUPEMENET-CI relève d’un autre ministère et prétendre changer la dénomination de cette structure pour ensuite l’étendre à  d’autres corporations sans se référer à  la tutelle.
«Plus encore, aucun Conseil d’Administration en dehors de celui issu de l’assemblée générale mixte du 15 avril 2019 qui a consacré mon élection inattaquable, n’est qualifié pour organiser une assemblée générale extraordinaire en violation flagrante des dispositions statutaires, » a insisté le PCA.


En sa qualité de Président du Conseil d’Administration (PCA) de la MUPEMENET-CI, il ne veut plus accepter cette forfaiture et cette défiance à  l’égard des textes fondateurs de la mutuelle.


M. Boko met en garde par ailleurs, Gnagna Zady, « manipulateur en chef , qui est à  l’origine de cette crise conçue de toute pièce et qui manœuvre pour inféoder la MUPEMENET-CI à  la plateforme pour les besoins financiers de sa structure. »


 
Le lundi 29 avril 2019, Boko a été empêché de s’installer en tant que PCA de la MUPEMENET-CI. Aujourd’hui, il a informé, mutualistes, syndicalistes, personnels du ministère de l’Education Nationale de sa très prochaine installation pour mettre un terme définitif à  cette forfaiture qui n’a que trop durée.


Il rassure enfin le camp adverse qu’il continuera de travail avec ses membres, après son installation et n’intentera aucune action en justice contre eux. Toute fois, il affirme au passage que le PCA, Cissé Vakaba est « une marionnette » de Gnagna Zadi qui est dans une logique de braquage de la mutuelle. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Travaux de renforcement des réseaux basse tension de la...
 
 
Côte d'Ivoire: Travaux de renforcement des réseaux basse tension de la ville d'Abidjan, communiqué de la CIE
Société
 
Côte d’Ivoire: Intoxication à Abatta, les maquis et bars autorisés à r...
 
 
Côte d’Ivoire: Intoxication à Abatta, les maquis et bars autorisés à reprendre leurs activités après les conclusions des analyses
Côte d’Ivoire : MUPEMENET-CI, les syndicats et associations membres de l’Assemblée générale de la MGE-CI disent «non » à l’ingérence de Kandia Camara
Société
Côte d’Ivoire : MUPEMENET-CI, les syndicats et associations membr...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire: Découverte d'un crâne humain à Abobo Baoulé
Société
Côte d'Ivoire: Découverte d'un crâne humain à Abobo Baoulé
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d’Ivoire: La promotion promise d’un agent d’hôpital tarde, il diffame ses responsables sur les réseaux sociaux
Société
Côte d’Ivoire: La promotion promise d’un agent d’hôpital tarde, i...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Crise à  la MUPEMENET-CI, le PCA Boko Brou Sylvestre accuse Gnagna Zady de la plateforme de « manipulateur en chef »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Une assemblée constitutive qui coutent 80 millions... Du n'importe quoi... That's bullshit!!! Han ? Safroulaya... Une bande de capricieux fainéants surfactureurs...Vous êtes gà¢tés comme pas possible... Et après même avec cette aide de 120 millions de l'état ils vont insulter le gouvernement... Ouattara vous a gà¢tés sinon il aurait dû vous menacés comme le minable gbagba vous a menacés... Heureusement, il n'est pas comme l'animal sauvage gbagba... On observe...
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Les adomoutons buveur de thé et grands drogués devant l'Éternel. Cissé le bas du con go a peint les murs des université ici à  des couts exorbitant. Ça c'est normal
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008