Bénin Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Bénin- Espagne :   Affaire Komi Koutché, ses avocats réclament la liberté provisoire de l'ancien ministre
 

Bénin- Espagne : Affaire Komi Koutché, ses avocats réclament la liberté provisoire de l'ancien ministre

 
 
 
 6147 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 09 janvier 2019 - 10:11

Komi Koutché


© Koaci.com- Mercredi 09 Janvier 2019 –Komi Koutché, ex ministre d'État chargé de l'Économie et des programmes de dénationalisation , sous Yayi Boni est actuellement en détention en Espagne suite à  un mandat d’arrêt international des autorités béninoises .

Sauf que , ses avocats pointent du doigt ce mandat d’arrêt , qui selon eux , aurait été révoqué en Avril dernier .

« On considère qu’on a usé d’une certaine mauvaise foi. Ils ont utilisé le mandat d’arrêt du 04 avril qui a été révoqué pour obtenir la détention de Komi Koutché puisqu’en fait on voit que Interpol a été informé du mandat d’arrêt du 04 avril, le 17 septembre 2018 alors que le mandat d’arrêt avait déjà  été révoqué. Ce qui veut dire qu’une autorité du Bénin a utilisé ce mandat d’arrêt révoqué pour le communiquer frauduleusement à  Interpol (afin) d’obtenir la détention de Komi Koutché à  l’étranger» a dénoncé l’un de ses conseils , Me Luis Chabaneix.

Ces arguments ont été totalement rejetés par l’avocat de l’ Etat béninois , qui estime que le mandat d’arrêt n’a jamais été révoqué : "Il n’y a rien d’anormal à  la chose, c’est des délais normaux… On étudie le dossier, Interpol a fait son travail et ça a abouti à  son arrestation ».a déclaré Me Max d'Almeida

Les avocats de l’ex ministre ont déposé hier une demande de liberté provisoire .

A titre de rappel , Komi Koutché, ancien Directeur général du Fonds national de la microfinance (FNM) et ancien ministre de économie et des finances sous Yayi Boni a été arrêté et est en ce moment détenu à  Madrid , à  la suite d’un mandat d’arrêt international émis par la justice béninoise qui le soupçonne d'enrichissement illicite et de détention illégale de fortes sommes d'argent.

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Immixition de l'Etat dans la gestion de la BHCI, coup dur pour le climat des affaires?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, critiquer la CEI et se porter candidat, paradoxal...
 
2137
Oui
48%  
 
2185
Non
49%  
 
158
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement