Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le bureau de l'Assemblée nationale demande la suspension des poursuites contre Jacques Ehouo
 

Côte d'Ivoire : Le bureau de l'Assemblée nationale demande la suspension des poursuites contre Jacques Ehouo

 
 
 
 20535 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 janvier 2019 - 14:23

Oula Privat vendredi à  Abidjan (Ph KOACI)


© Koaci.com- Vendredi 11 Janvier 2019 – Le bureau de l'Assemblée nationale réuni ce jour n'a pas levé son immunité mais a demandé la suspension des poursuites contre le député Jacques Ehouo comme relevé sur place par KOACI.


"Nous (le bureau de l'Assemblée nationale, ndlr) avons décidé de la suspension des poursuites contre nos collègues Jaques Ehouo, un courrier en bon et du forme sera adressé au procureur de la République" a expliqué le député indépendant Oula Privat.

 


Convoqué en urgence ce jour selon les propos rapportés par ce dernier, l'organe de décision de l'Assemblée nationale a exhorté le procureur de suspendre et non arrêter les poursuites contre le député suspecté d'avoir détourné "plus de 5,120 milliards de Fcfa", selon les précisions du jour du procureur.


Le député Oula par ailleurs vice-président de l'Assemblée nationale, poursuit: "Nous sommes convaincus que nous sommes dans un Etat de droit, le Côte d'Ivoire en 2019 avance, c'est bien d'avoir des budgets importants mais il est nettement mieux d'avoir une justice outillée qui répond véritablement aux aspirations du peuple, nous députés qui avons voté ces lois nous connaissons l'esprit et la lettre des textes que nous avons voté mieux que quiconque, nous pensons qu'il faut arrêter de faire des interprétations inutiles sur des différents articles et arrêter les poursuites pour le moment pour permettre à  la représentation nationale d'être mieux informée sur le dossier de notre collègue, suspendre ne veut pas dire arrêter".


 

Enfin, sitôt la déclaration faite que certains députés croisés dénonçaient le fait que seulement 6 députés s'étaient réunis, et s’interrogeaient également de savoir si le bureau avait été saisi par une requête.


KOACI


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Ghana: Akufo-Addo face aux journalistes, questions brulantes et répons...
 
 
Ghana: Akufo-Addo face aux journalistes, questions brulantes et réponses
Politique
 
RDC: Au Parlement, Felix Tshisekedi défend son budget de 10 milliards...
 
 
RDC: Au Parlement, Felix Tshisekedi défend  son budget de 10 milliards de dollars pour 2020
Burkina Faso:  21e anniversaire de l'assassinat de Norbert Zongo, des organisations réclament l'extradition de François Compaoré
Politique
Burkina Faso: 21e anniversaire de l'assassinat de Norbert Zongo,...
Burkina Faso il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire: Avant leur meeting, EDS et la CDRP «nous mènerons toutes les luttes démocratiques et légales, mais nous obtiendrons cette CEI consensuelle »
Politique
Côte d'Ivoire: Avant leur meeting, EDS et la CDRP «nous mènerons...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Jean louis Billon lâché par un mouvement de soutien qui rallie le RHDP
Politique
Côte d'Ivoire: Jean louis Billon lâché par un mouvement de soutie...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le bureau de l'Assemblée nationale demande la suspension des poursuites contre Jacques Ehouo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
chevalblanc
Merci chers honorables, le pays peut compter sur vous.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Nous sommes dans un état de droit. Et les lois ne sont pas faites que pour les seuls opposants, y compris ceux qui fuient comme la peste le rdr momifié; les lois sont faites pour tous les citoyens de ce pays.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Nous sommes dans un état de droit. Et les lois ne sont pas faites que pour les seuls opposants, y compris ceux qui fuient comme la peste le rdr momifié; les lois sont faites pour tous les citoyens de ce pays.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Yassouha Sran
On observe et on avance
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
golokpan
Chers journalistes de Koaci.com, Jaques Ohouo sera installé bientôt maire du plateau. Après son mandat de député, refaites sortir les dossiers.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
Ce pays fait pitié . Adou Richard est entrain de mettre l huile sur le feu. En 2011 quand il y avait la guerre le parduzt du plateau ne fonctionnait plus. Donc il faut poser des actes qui vont dans le sens de la réconciliation des ivoiriens .Des élus sont des personnalité importante d un pays .Ceux la on les traques pas comme de simple voleurs de poulet. Adou Richard réfléchi bcp avant de commettre tes actes.La côté d ivoire a besoin de la stabilité . Il y a beaucoup qui ne sont pas encore retrouver depuis la crise . Ne regarde pas les bigtogo
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Sur quelle base, ce bureau demanderait-il cette levée dans ce cas des plus flagrants ? Après les dindons viendront se plaindre de ce que l’état de droit n’existe pas sous ce pouvoir. Nous avons un gangster qui salit le nom de cette auguste assemblée avec de tels détournements aussi faramineux et il se trouve des individus qui défendent l’indéfendable, ce voleur impénitent comme son oncle. Vraiment, les nègres, ils ne finiront jamais d’étonner et de défier tout bon sens. On observe…
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
TAKORADI
Peace 1001 Que fais-tu des cas de Bacongo et de son compère d'escroquerie Bictogo ? Pourquoi sont-ils à  l'air libre ? leur place logiquement se trouve en prison. Tu devrais t'étonner de ces deux poids deux mesures au lieu de t’époumoner sur ceux que tu prétends défendre l'indécence. Utilise si tu en as, ton esprit critique, et non répéter bêtement comme un mouton de Panurge.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement