Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Deux  commissions installées pour la régulation du secteur  minier, voici leurs missions
 

Côte d'Ivoire : Deux commissions installées pour la régulation du secteur minier, voici leurs missions

 
 
 
 9353 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 12 janvier 2019 - 13:36

© koaci.com –Samedi 12 Janvier 2019 –Dans le cadre de la régulation du secteur minier, deux missions'>commissions viennent d’être installées par ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi.


Il s’agit de : la Commission interministérielle des substances explosives (CISE) et la Commission interministérielle des mines (CIM).


Selon ce dernier, la première a pour missions d’examiner et donner son avis sur les demandes de fabrication, de destruction, de commerce ou de transport de substances explosives, ou sur les demandes d’ouverture et d’exploitation d’un dépôt de substances explosives.

Quant à  la CIM , à  la CIM, elle est chargée, entre autres, de procéder à  l’examen technique des demandes de permis de recherche et d’exploitation minière, d’agréer la liste des matériels, matériaux, machines et équipements en exonération et d’ analyser les demandes d’agrément des sous-traitants miniers. Jean Claude Kouassi exhorte les membres des deux Commissions à  se mettre au travail et à  favoriser la prise de décisions régulières, justes et inattaquables.

Pour rappel, une brigade de répressions des infractions au code minier (BRICM), a été créée par le gouvernement.

La BRICM a pour missions de réunir et de traiter des renseignements sur l’orpaillage clandestin, de constater les infractions au code minier, en rassemblant les preuves et rechercher leurs auteurs en vue de les traduire devant les juridictions compétentes, de fournir des renseignements actualisés et précis pour l’élaboration de politiques et de stratégies de lutte contre l’orpaillage clandestin, le trafic de minerais et de pierres précieuses, ainsi que l’exploitation illicite de substances de carrières.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Ghana: La dépréciation du Cedi à investiguer
 
 
Ghana: La dépréciation du Cedi à investiguer
Economie
 
Cameroun: Promotion économique de la jeunesse, des kits pour incubate...
 
 
Cameroun:  Promotion économique de la jeunesse, des kits pour incubateurs d'entreprises remis aux jeunes
Côte d'Ivoire: Le ministre Sanogo dévoilé ses priorités de l'année 2020 pour la bonne tenue des finances publiques
Economie
Côte d'Ivoire: Le ministre Sanogo dévoilé ses priorités de l'anné...
Côte d'Ivoire il y a 21 heures
 
Cameroun:  La Beac demande aux banques de lui fournir les données de leurs opérations au risque d'amendes
Economie
Cameroun: La Beac demande aux banques de lui fournir les données...
Cameroun il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire: Paiement des passifs, le DG du Trésor catégorique: «Un fournisseur qui n'a pas exécuté sa dépense dans les règles de l'art qui demande qu'on paie. Non nous ne le ferons pas »
Economie
Côte d'Ivoire: Paiement des passifs, le DG du Trésor catégorique:...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Deux commissions installées pour la régulation du secteur minier, voici leurs missions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Autant des moyens sont mis en oeuvre pour lutter contre l'orpaillage clandestin avec son lot de dégradation de l'environnement, la criminalité et la prostitution, autant mettre aussi en oeuvre des moyens de lutte contre le travail des enfants dans les champs de cacao, et les filières de trafic des enfants qui sont déversés depuis le burkinabé Faso par dizaines de cars par jour et les liens avec les ex chefs de guerre de l'ex rébellion (le document «envoyé spécial» sur France 2, mais censuré en CI par canal + pour ne pas salir l'image du sanguinaire, l'a pleinement prouvé). On attend d'ailleurs, la réaction du gouvernement (ex rebelles), les ONG et de la blanche pourtant très prolixes au temps du régime de Gbagbo.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Si c'était sous Gbagbo, les france 24 et RFI auraient passé ça en boucle sans censure
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement