Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En intervention à  Abobo, un engin des sapeurs-pompiers accueilli par une foule hostile
 

Côte d'Ivoire : En intervention à  Abobo, un engin des sapeurs-pompiers accueilli par une foule hostile

 
 
 
 13356 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 14 janvier 2019 - 09:00

L’engin caillassé à  Abobo

© Koaci.com – Lundi 14 Janvier 2019 – L'engin des sapeurs-pompiers militaires en intervention dans la commune d’Abobo a été accueilli par une foule hostile.

Le fourgon a reçu des jets de pierres au quartier Belleville route Alepe non loin du supermarché CDCI.

Les pompiers ont essuyé des jets de pierres qui ont brisé le pare-brise de l’engin.


Devant la persistance du feu, les supplications de certains riverains, et les risques de propagation les engins sont restés sur les lieux pour finir l'extinction.

Ils ont été sollicités suite à  un incendie qui s’est déclaré dans une habitation dudit quartier.

Le Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires (GSPM) rappelle une fois de plus qu’il mène son action avec abnégation, dévouement et professionnalisme.

Le GSPM prévient, que les incivismes et autres actes déplorables qui entravent lesdites actions peuvent se retourner contre les populations.

Le fourgon caillassé couterait la somme de 300 à  400 millions de FCFA aux contribuables ivoiriens.


Enfin,délinquance, critique sur des lenteurs d'intervention, ras le bol social, tensions politiques ou autre, les pompiers sont souvent pris à  partie par la colère populaire et les exemples du genre de celui ce jour rapporté, sont assez fréquents.


Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : En intervention à  Abobo, un engin des sapeurs-pompiers accueilli par une foule hostile
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Après lecture de la conclusion, j'ai envie de dire que, évidemment les populations exaspérées d'abobo, se défoulent sur les plus faibles, faute de pouvoir le faire sur leur «bravetchè» sauteur de clôture. Lol
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement