Libéria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia : Université du Liberia, suspension des activités politiques estudiantines
 

Liberia : Université du Liberia, suspension des activités politiques estudiantines

 
 
 
 6379 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 janvier 2019 - 14:50

Mme Ophelia Inez Weeks, la présidente de l’UL (ph)

© koaci.com– Mercredi 16 Janvier 2019 – La présidence de l’Université du Libéria (UL) a suspendu avec effet immédiat jusqu’à  nouvel ordre tous les groupes d’étudiants et toutes les activités politiques organisées sur le campus.

Selon un communiqué de l’UL paru le 11 janvier dernier, l’administration de l’Université a suspendu avec effet immédiat tous les groupes d’étudiants et toutes les activités politiques organisées sur le campus jusqu’à  nouvel ordre.

Eu égard à  cette décision, aucun groupe politique n’est autorisé à  se réunir ou à  organiser des activités à  caractère politique sur les campus de l’Université du Libéria pendant la période de la suspension.

La suspension des activités politiques concerne entre autres les marches politiques ou de solidarité, des rassemblements politiques, le port de symboles et d’emblèmes représentant et promouvant des groupes politiques sur les campus, des manifestations d’étudiants.

La note a précisé que tout étudiant qui prendra part à  une activité qui visera à  perturber l'activité universitaire normale sera expulsé. Dans le même temps, il est rappelé aux étudiants que les règles 9, 10 et 11 du manuel de l'étudiant de l’UL prévoient qu' « Aucun étudiant ne doit pour quelque cause que ce soit insulter, agresser ou frapper les enseignants, le personnel, les autres étudiants et autres membres du personnel de l'université ou les visiteurs du campus universitaire ».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur le Putsch au Burkina, l'Etat français a-t-il une idée derrière la tête?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guilla...
 
2943
Oui
61%  
 
1712
Non
36%  
 
136
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement