Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : En vue de renforcer la capacité des enseignants   Le personnel de l'éducation nationale du Gbêkê à  l'école de l'université de Harvard
 

Côte d'Ivoire : En vue de renforcer la capacité des enseignants Le personnel de l'éducation nationale du Gbêkê à  l'école de l'université de Harvard

 
 
 
 5925 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 janvier 2019 - 15:14

© koaci.com - Mardi 22 Janvier 2019 -Dans le cadre d'un partenariat entre le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et la formation professionnelle, et le programme de leadership ministériel de Harvard, quatre étudiants de cette prestigieuse université Américaine, se sont rendus à  Bouaké le Lundi 14 Janvier dernier à  la direction régionale de l'éducation nationale (DREN), située au quartier Dar-Es-Salam, pour une mission de terrain, comme constaté sur place par KOACI.

« Ce partenariat consiste à  accompagner techniquement le ministère de l'éducation nationale dans l'atteinte de l'objectif prioritaire de notre ministère qui est de faire en sorte que nous puissions atteindre d'ici 2025, un taux net de scolarisation de 100%. Il faudrait là  que tous les enfants de 6 à  11 ans, puissent accéder à  l'école et qu'ils puissent atteindre la fin du cycle primaire dans le temps imparti. Pour aider le ministère à  atteindre cet objectif d'ici 2025, nous avons noué un partenariat technique avec l'université d'Harvard.» explique Mamadou Binaté, inspecteur général de l'éducation nationale.

Ce partenariat, selon des explications, viserait le renforcement des capacités de l'équipe technique, désignée par la ministre Kandia Camara pour accompagner le processus au niveau local, et aiderait le ministère à  concevoir un modèle théorique pour évaluer la performance des enseignants.

« Nous avons expliqué aujourd'hui à  nos collègues, aux acteurs des structures déconcentrées, à  la communauté éducative de Bouaké,d'abord la vision. C'est important que les acteurs, quelque soit l'endroit où ils se trouvent, aient une bonne connaissance de la vision. Il faut ensuite avoir la contribution de nos collègues dans la construction de ce modèle d'évaluation de la performance des enseignants (...) Ces étudiants sont en fait des experts. On les appelle des étudiants c'est vrai, mais ce sont des experts qui ont déjà  travaillé et qui sont allés s'inscrire à  l'université de Harvard pour renforcer leur compétence. Quatre étudiants ont été choisis pour venir nous accompagner techniquement dans la construction de notre modèle d'évaluation de la performance des enseignants.» ajoute l'inspecteur général de l'éducation nationale Mamadou Binaté.

Pour Antoine Bela, étudiant à  l'université de Harvard, « c'est une question d'hiérarchisation. Il faut visiter les écoles, rencontrer des enseignants et des chefs d'établissements pour tester les acteurs du milieu éducatif en Côte d'Ivoire. On est ici à  la DREN avec tout le personnel administratif pour avoir leur avis sur comment évaluer la performance des enseignants en Côte d'Ivoire.»

Démarrée il y a environ trois semaines à  Abidjan, la mission s'est rendue à  Bassam puis à  San-Pédro, et le Lundi 14 Janvier s'est ténu l'étape de Bouaké. L'équipe s'est retrouvé à  Abidjan après cette étape de Bouaké, pour faire la grande réunion de restitution de cette mission qui a commencé depuis le 03 Janvier et qui a pris fin le 19 Janvier dernier.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008