Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les douanes ivoiriennes s'engagent à  ne pas entraver les mouvements des personnes et marchandises et à  rendre fluide les échanges commerciaux
 

Côte d'Ivoire : Les douanes ivoiriennes s'engagent à  ne pas entraver les mouvements des personnes et marchandises et à  rendre fluide les échanges commerciaux

 
 
 
 5932 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 26 janvier 2019 - 08:48

Da et Sanogo vendredi à  Abidjan (ph KOACI)


© Koaci.com – Vendredi 25 Janvier 2019 – Les douanes ivoiriennes ont célébré vendredi la journée internationale des douanes qui a lieu tous les 26 janvier et qui organisée par l’organisation mondiale des Douanes.


L’édition de cette année a pour thème : «Des frontières SMART pour des échanges commerciaux fluides et mouvements sans entrave des personnes et marchandises. »

Malgré cette célébration anticipée, la cérémonie a été marquée par la présence du Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo et du représentant du Secrétaire général de l’organisation mondiale des Douanes, Tafili Ebenezer Au nom du SG de l’OMD, son représentant a encouragé les douanes ivoiriennes à  appliquer les moyens technologiques et a annoncé que l’Organisation s’engage à  transformer les frontières en SMART.

Il a exhorté la douane à  travailler avec les autres autorités frontalières en s’appuyant sur des procédures automatisées.

«La douane doit être plus dynamique en identifiant les risques potentiels et doit utiliser la biométrie. La technologie doit être le principal moteur des douanes, » a ajouté Tafili Ebenezer.

Le représentant du SG de l’OMD a recommandé aux douanes ivoiriennes la promotion du concept SMART.

Le Directeur général des Douanes, le Général Da Pierre-Alphonse a accueilli favorablement la recommandation de Tafili Ebenezer.

Il a indiqué que le concept SMART doit guider la douane et lutter contre la fraude en déplorant au passage, la montée de la criminalité transfrontalière.

«Les douanes ivoiriennes ont l’obligation d’épouser l’ère du temps en renforçant ses capacités opérationnelles aux frontières, »a insisté le DG.

Le Général Da Pierre-Alphonse a par ailleurs dévoilé les défis de l’administration douanière en 2019.

Il s’agit notamment de l’achèvement des interconnexions et de la poursuite de la dématérialisation des services.

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a rassuré le DG des douanes que le Gouvernement l’accompagnement dans ses réformes en 2019.

Il a expliqué le concept de SMART qui signifie Sécurisation des frontières, mesure performante, automatisation des procédés, gestion des risques et intégration des technologies.

Moussa Sanogo note enfin avec satisfaction que les douanes ivoiriennes sont engagées de manière irréversible dans la mise en œuvre du concept SMART.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008