Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Les huit priorités 2019 d'Achille Bassilekin III ministre des PME, de l'Economie sociale et de l'Artisanat
 

Cameroun : Les huit priorités 2019 d'Achille Bassilekin III ministre des PME, de l'Economie sociale et de l'Artisanat

 
 
 
 6345 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 février 2019 - 19:07

Achille Bassilekin III, Ministre des PME de l’économie sociale et de l’Artisanat (Ph)



© koaci.com – Vendredi 1er Février 2019– Ce vendredi 1er février 2019 Achille Bassilekin III, le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), envisage « l’avènement des journées de la Coopération et du Partenariat » dans la perspective de mobiliser davantage de partenaires pour la mise en œuvre d’actions permettant de densifier le tissu des PME.

Le tout nouveau Minpmeesa nommé à  ce poste le 4 janvier dernier, a saisi l’occasion qu’offre le rituel de la présentation des vœux aux ministres par les personnels, pour dresser d’une part le bilan de l’année écoulée et d’autre part, faire des perspectives.

Priorités

Pour Achille Bassilekin III, 2019 pourrait voir « la finalisation de la charte de la PME » et surtout « la production d’un guide du jeune entrepreneur » et, si les moyens le permettent avec l’appui de l’Agence des Petites et moyennes entreprises (APME), la naissance d’un « kit du jeune entrepreneur.»

« Il s’agira d’identifier des pistes nouvelles à  offrir à  nos créateurs de richesses pour améliorer la diversité et la qualité des biens et services qu’ils produisent, tout en leur garantissant de meilleures perspectives d’accès aux marchés sous régional, continental et mondial pour booster ainsi notre croissance économique à  travers les exportations », a déclaré Achille Bassilekin III.

S’agissant de la promotion des PME, leur création en ligne sera étendue dans les Centres de formalités de création d’entreprises (CFCE) de Bertoua, Maroua, Ngaoundéré et Limbé.

L’économie sociale, autre pilier

Le Minpmeesa envisage également l’accompagnement de 10 jeunes promoteurs dans l’incubateur du College of Technology and Logistic (COLTECH) de l’université de Bamenda.
Le nouveau ministre annonce ensuite l’opérationnalisation effective de la pépinière nationale d’entreprise d’Edéa (Littoral), projet retenu dans le budget d’investissement public (Bip) pour le compte de l’année 2019 à  hauteur de 264 727 000 FCFA (pour toute l’infrastructure). La pépinière pilote de référence va accompagner les jeunes promoteurs.

L’artisanat, levier pour l’émergence

Concernant l’artisanat, le nouveau Minpmeesa promet la mise en service du centre artisanal de Foumban, la réalisation de la cartographie des artisans dans les communes avec l’appui du Fonds Spécial d'Equipement et d'Intervention Intercommunale (FEICOM), la réhabilitation des centres de transformation agroalimentaires de Bertoua et Limbé et le renforcement des capacités des exécutifs communaux à  la promotion de l’économie sociale dans les régions du Sud et de l’Est …

« Avec détermination et opinià¢treté, nous devons construire et consolider une dynamique entrepreneuriale fondée sur l’innovation et la créativité. Il est donc important que tous les acteurs publics et privés et partenaires développent des synergies efficaces, pour permettre aux PME d’exploiter tout leur potentiel en leur offrant toutes les facilitées d’accompagnement susceptibles de leur permettre de jouer pleinement leur rôle de moteur de croissance et de création d’emplois », indique Achille Bassilekin III en guise d’invite à  ses collaborateurs.

Enfin, les doléances des collaborateurs sont prises en compte par le nouveau ministre qui promet, la mise sur pied entre autre, d’une association et d’une mutuelle des personnels du Minpmeesa.

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008