Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Direction des affaires maritimes, un syndicat porte plainte contre le DG à  l'Agence judiciaire du Trésor pour mauvaise gestion
 

Côte d'Ivoire : Direction des affaires maritimes, un syndicat porte plainte contre le DG à  l'Agence judiciaire du Trésor pour mauvaise gestion

 
 
 
 9343 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 09 février 2019 - 09:15



© koaci.com - Samedi 9 Février 2019 -Le mode de gestion du Directeur général des Affaires maritimes et portuaires est décrié par le Syndicat des Agents des Affaires Maritimes et Portuaires de Côte d'Ivoire (SYNAAMP-CI).


Les premiers responsables du Syndicat ont confié hier à  la presse qu’ils ont porté plainte contre leur « patron » depuis le mercredi 23 janvier 2019 à  l’Agence judiciaire du Trésor (AJT) pour mettre fin à  pratiques.


Ils espèrent que l’AJT traitera leur dossier avec diligence, sinon ils useront de tous les moyens légaux en leur possession pour se faire entendre. 


«Après cette rencontre, si rien n’est fait, nous promettons de poursuivre la lutte. Camarades restons mobilisés pour faire obstacle à  l’injustice, »a déclaré le Secrétaire général du Syndicat. 


Au cours de cette rencontre, les conférenciers ont révélé que le Directeur général des affaires maritimes et portuaires, le Colonel Major Tano Bertin est au centre de nombreuses malversations, car l’état des lieux de la gestion des recettes non fiscales de la DGAMP révèle certaines insuffisances. 


 
«La déperdition des recettes liées à  l’utilisation des données non fiables pour le calcule des droits de trafic maritimes. La quantité de marchandises enregistrées par la DGAMP au titre des exercices 2015-2016 selon le rapport d’audit s’élève à  35.875.136 tonnes contre 44.164.347 tonnes déclarées par la douane soit un écart de 8.289.211 tonnes générant un manque à  gagner pour l’Etat estimé à  environ 5 milliards de FCFA. Ce qui démontre, la réalité de la fraude massive organisée par le Directeur général depuis une décennie, » s’est justifié le SG.


La gestion du patrimoine de la DGAMP est décriée par le Syndicat qui affirme que la Direction est confrontée par une insuffisance d’engins nautiques et de matériels roulant liée aux détournements de fonds destinés à  l’équipement des services.


Selon le SG, la DGAMP aurait acquis, 7 engins nautiques et la SIR lui a offert une vedette en 2009 qui n’a pas été mise en service jusqu’à  ce jour.


«Le DG refuse de mettre ces engins à  la disposition des agents malgré les recommandations qui lui ont été faites par le ministre des Transports, »a insisté le SG.


Par ailleurs du 23 mai au 8 juin 2018, le SYNAAMP-CI avec d’autres structures syndicales a attiré à  travers une grève l’attention du Gouvernement sur la mauvaise gestion du DG.


 
En dépit de tout cela la situation demeure toujours en l’état, c’est pour quoi, le Syndicat fait enfin des recommandations.


Il s’agit entre autres, de la connexion de la DGAMP à  l’application de gestion des données de la Douane (SYDAM), afin de lui permettre à  ces données fiables pour le calcul des droits de trafic maritime, de l’inscription de toutes les recettes perçues dans un cadre légal de gestion conformément à  l’article 4 de la loi organique n° 2014-336 du 5 juin 2014 relative à  la loi des fiancés, de l’application stricte du décret n°2015-401 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère des Transports en attendant la prise d’un décret modificatif conforme à  la loi 2016-09 du 13 février 2016 portant programmation des forces de sécurité intérieure pour les années 2016 à  2020.


Il mentionne enfin, malgré les nombreuses promesses non tenues par le ministère du Transport, jamais les agents ne céderont.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement