Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grève dans l'éducation, à  Guiglo, les élèves manifestent violemment, un blessé
 

Côte d'Ivoire : Grève dans l'éducation, à  Guiglo, les élèves manifestent violemment, un blessé

 
 
 
 14550 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 février 2019 - 12:44

© Koaci.com – Lundi 11 Février 2019 – La grève dans le secteur éducation formation n’est pas appréciée de tous. Chaude journée ce lundi 11 février 2019 à  Guiglo (Ouest, région du Cavally). Le bras de fer enclenché entre les enseignants et leur tutelle depuis plusieurs semaines, à  défaut de trouver un dénouement, commence à  laisser des traces.

Des élèves ont violemment manifesté ce jour contre l’arrêt des cours dans le département de Guiglo.

Tôt, ce jour, dans la ville de Guiglo, des élèves mécontents de l’arrêt des cours ont érigé des barricades sur les voies. Pneus brulés, des statues d’art de la mairie de Guiglo détruites.

Une situation qui a occasionné pendant quelques heures l’arrêt des activités économique dans la ville. Population terrées chez elle, course poursuite entre policiers et élèves était au menu ce jour à  Guiglo.

Joint, Malmo, habitant de Guiglo explique :

« C’était chaud ce matin ici à  Guiglo. Les élèves qui veulent aller à  l’école ont barré toutes les routes, ils ont brulé des pneus et ont détruit la statue en girafe devant la mairie. Ils ont essayé de détruire celle en éléphant, mais comme c’était en fer, ils n’ont pas pu, c’était la panique ici à  Guiglo depuis ce matin », explique-t-il.

Selon les informations fournies à  KOACI, un élève ayant pris un projectile de gaz lacrymogène a été admis à  l’hôpital de Guiglo.

Même son de cloche à  Kouibly (ouest, région du Guémon), selon nos informations les élèves du public ont délogé aussi leurs amis du privé paralysant les cours.

Pour rappel, les exigences des grévistes portent entre autres sur, la revalorisation des indemnités de logement des enseignants, l'augmentation des primes de correction, la suppression des cours du mercredi au primaire, et le paiement d'un reliquat de 500 000 FCFA pour les anciens contractuels.

Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
 
 
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
Société
 
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame la lu...
 
 
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame la lumière sur l'affaire
Togo-Cameroun :  Cambriolage, un groupe de 5 camerounais arrêté à Lomé
Société
Togo-Cameroun : Cambriolage, un groupe de 5 camerounais arrêté à...
Togo il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire : Abobo-gare, un pompiste tente de taillader sa sœur
Société
Côte d'Ivoire : Abobo-gare, un pompiste tente de taillader sa sœu...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Togo :  Un nouveau plan de rapatriement, les conditions
Société
Togo : Un nouveau plan de rapatriement, les conditions
Togo il y a 6 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grève dans l'éducation, à  Guiglo, les élèves manifestent violemment, un blessé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
lagoallahdinmin
L école ivoirienne se cherche fort . Kandia a déjà  perçu son jeton d inscription en ligne actuellement elle passe son temps a compter ses milliards c'est en septembre prochain elle apparaîtra pour lancer une autre campagne de récolte des fonds de l inscription e' ligne .
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
Des élèves qui veulent vraiment aller aux cours feront naturellement mouvement vers les salles de classes et non vers la ville pour jouer les vandales.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
voila c'est le cadeau de kandia aux ivoiriens...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Front social en branle. L'homme n'aime pas l'homme. Si c'était nos amis de la santé, on serait les premiers a crier. Bla bla bla
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Adokaflai
Rien à  reprocher à  Wattra. C'est Soro Guillaume qui est mauvais dans le corps et dans l'à¢me et ce, de la tête aux pieds. Parce que Bédié dit ivoirien d'abord, tu prends fusils pour porter le coup fatal à  la CIV. Maintenant arrivé au pouvoir, vous faite pire que ce que Bédié a dit, nordiste ou rien à  tous les postes du pays. Et comme Soro il est très mauvais, il n'a jamais rien dit. Soro, ta fin sera très atroce
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
chevalblanc
Vous voulez aller à  l'école et vous barrez les routes. Kandia doit prendre ses responsabilités et comprendre que la situation devient autres choses. Il ne sera rien de couper sur les salaires pour punir les enseignants mais il faut plutôt trouver une solution qui va arranger les 3 parties ( Kandia - enseignants - élèves). Sinon les parents vont rentrer dans la danse.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Charyakou
Nos forces de l'ordre font quoi?! Ils faut bien les chicotter ce sont paresseux !! Depuis quand l'école se trouve à  la mairie ?! De toutes les façons, ces bambins qui à  chaque fois sont pressés d'aller en congés avant les dates officielles, ne jouent qu'à  la comédie!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Présidentielle d'octobre, avez vous l'impression que le RHDP a un train d'avance sur ses concurrents?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas de poste pour Mabri avant la clarification des candidatures de la...
 
2176
Oui
84%  
 
372
Non
14%  
 
32
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement