Mali Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali :  Retour de plus de  500 déserteurs dans les rangs de l'armée
 

Mali : Retour de plus de 500 déserteurs dans les rangs de l'armée

 
 
 
 5660 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 février 2019 - 14:09

Famas

© Koaci.com- Lundi 11 Février 2019 – 538 soldats qui avaient déserté l’armée pour rejoindre des groupes rebelles ont regagné les rangs des forces armées malienne , at-on appris .

Plus de 500 déserteurs de l’armée malienne, qui avaient rejoint en 2012 les rangs de la rébellion principalement touareg dans le nord du pays ont réintégré les Famas ( forces armées maliennes ).

« Aujourd’hui, sur un millier de déserteurs, 538 ont répondu physiquement présents”, a précisé samedi Zahabi Ould Sidy Mohamed, le président de la Commission nationale Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), un processus né de l’accord de paix de 2015. “Ils ont rallié les localités indiquées. C’est une bonne chose pour le processus du DDR et pour la paix”, a-t-il ajouté.

Ce retour dans les rangs de l'armée concernerait des officiers, sous-officiers et hommes de troupe, qui seront appelés à  suivre un "recyclage" avant leur redéploiement.

Mi-janvier, trois ministères ( Cohésion sociale, Défense, Sécurité) avaient “invité les militaires anciennement membres des Forces armées et de sécurité à  se faire enregistrer” auprès des autorités militaires les plus proches de leur lieu de résidence.

Le processus du DDR est censée constituer une nouvelle étape importante vers le retour de la stabilité dans ces régions.

KOACI
 
DDR
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008