Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abidjan recadre fermement Amnesty international et rappelle que Soro Tangboho était recherché depuis plus d'un an
 

Côte d'Ivoire : Abidjan recadre fermement Amnesty international et rappelle que Soro Tangboho était recherché depuis plus d'un an

 
 
 
 31325 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 février 2019 - 16:31

Soro Tangboho


© Koaci.com - Mardi 12 Février 2019 – Abidjan a ce jour sérieusement recadré l'ONG Amnesty international au sujet d'une allégation de détention arbitraire d'un certain "Soro Tangboho", inculpé par un juge d'instruction et placé sous mandat de dépôt le 16 novembre 2018, qui postait des vidéos violentes et extrêmement diffamatoires, jusqu'au président de la République et son épouse, sous le pseudo "carton noir".


A travers un courrier adressé a Robert Altmann, le président de ladite ONG dont KOACI a eu copie, le garde des sceaux explique que contrairement aux allégations de Soro Tangboho, celui ci n'a pas été arrêté pour avoir filmé des policiers Korhogo mais parce-qu’il était tout simplement recherché par les services de police (section chargée de la lutte contre la cybercriminalité ndlr) depuis 2017 «pour des faits d'incitations à  l'ordre public, de diffamation, d'incitation au racisme et à  la xénophobie, le tout par le biais de système d'information.» Comme relevé.


 

Sansan Kambilé: «En 2010, la Côte d'Ivoire a connu une grave crise post-electorale, exacerbée par ce genre d'incitation à  la haine et à  la xénophobie, dont elle entend dorénavant se prémunir. Du reste je vous invite à  voir les vidéos réalisées par l’intéressé sur Youtube»


Par ailleurs le ministre de la justice explique que contrairement à  ce que l'ONG rapporte, Soro Tangboho dont l'instruction se poursuit, «n'a fait l'objet d'aucun acte de torture» rappelant «que la torture est bannie dans notre pays (Côte d'Ivoire, ndlr)» et qu'il n'est pas un prisonnier d'opinion «dans la mesure où il n'existe pas de délit d'opinion en Côte d'Ivoire.»


Le recadrage du ministre de la justice ne s'arrête pas là . «Pour ce qui concerne le non équipement de la clinique de la maison d’arrêt et de correction d'Abidjan (MACA), je tiens à  préciser que celle ci est au service de tous les détenus et est à  même de traiter toutes les pathologies courantes. Contrairement à  vos allégations, l’intéressé (Soro Tangboho, ndlr) se porte très bien. La question se pose de savoir d'où vous tenez vos informations sur son état de santé.» écrit Sansan Kambilé.


Il conclut avec la fermeté qu'on lui connait: «Enfin, relativement à  votre demande d'Abandon des charges contre Monsieur Soro Tangboho et de sa libération immédiate, je voudrais sans m'attarder sur son caractère irrévérencieux, vous indiquer qu'en raison du principe de la séparation des pouvoirs, il ne revient pas au ministre de la justice d’interférer dans un dossier confié à  un juge d'instruction.»


KOACI


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Le bilan partiel de l'« Opération Vacances sécurisées...
 
 
Côte d'Ivoire : Le bilan partiel de  l'« Opération Vacances sécurisées 4  » fait état de 355 fumoirs visités et détruits  et 14403 personnes raflées de nuit
Société
 
Côte d'Ivoire : Une fillette de 13 ans fouettée à mort après une fugue...
 
 
Côte d'Ivoire : Une fillette de 13 ans fouettée à mort après une fugue au nord du pays
Côte d'Ivoire: A Boundiali, à peine inauguré, le guichet emploi de la Bagoué vidé de tout son matériel informatique par des individus non identifiés
Société
Côte d'Ivoire: A Boundiali, à peine inauguré, le guichet emploi d...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
Gambie: L'activiste Killa Ace et 11 autres personnes en liberté sous caution
Société
Gambie: L'activiste Killa Ace et 11 autres personnes en liberté s...
Gambie il y a 17 heures
 
RDC:   Décès d'un deuxième malade d' Ebola dans le sud –Kivu
Société
RDC: Décès d'un deuxième malade d' Ebola dans le sud –Kivu
Congo (RDC) il y a 18 heures
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abidjan recadre fermement Amnesty international et rappelle que Soro Tangboho était recherché depuis plus d'un an
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Amnesty était complétement à  côté de la plaque on dirait, yako mais merci pour la clarification du ministre. J'ai fait comme il a conseillé suis allé voir les vidéos du type eh ben, grave choquée, c'est un malade mental, en Europe il aurait également été arrêté et foutu en taule vite fait, il aurait été flingué dans certains pays. Il est grave ce type faut vraiment le maintenir enfermé.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Eh ben ! Amnesty défend ce genre de taré? je ne connaissais pas mais suis aussi allé voir intrigué par cet article, il appelle carrément au meurtre et traite de tous les noms la femme du président eh ben! En plus ce Altmann ose demander à  un ministre de la justice de s'interferer dans une affaire de justice pour ensuite venir dire qu'en Afrique ci et ça; là  ils ont perdu la tête. J'avais pourtant jusque là  de l'estime pour Amnesty international mais là  j'avoue être surpris, on dirait un organe politique.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
Ce jeune avait l'onction du pouvoir par le passé, s'étant rebellé a la cause du nord. Aujourd'hui, dénoncé les faille du système dictatorial n'est pas plus grave que CEUX qui ont détruit des village et calciné vivant des milliers de famille. Quand le frère de TUHO FOZIE est récompensé comme Préfet de DOBA,rien que du bordelle a le voir pillée la région en complicité avec des BURKINABÉ.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Encore un pauvre type manipulé par l'entourage de Soro lui même manipulé par ce meme Soro qui dit une chose par devant et une autre par derrière. Trop déçu de ce type qui nous a trop blagué et envoyé au casse pipe des pauvres types comme ce gaou de Tangboho mouton de sacrifice de ce "Guillaume myhto".
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ELLOCO
"Soro Tangboho n'a fait l'objet d'aucun acte de torture» rappelant «que la torture est bannie dans notre pays (Côte d'Ivoire, ndlr)» et qu'il n'est pas un prisonnier d'opinion «dans la mesure où il n'existe pas de délit d'opinion en Côte d'Ivoire.» Dixit Le ministre de la justice. N'est-elle belle la CI, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
👏👏👏Wowww... A mon corps défendant et en tant qu'observateur je dois saluer cette sortie énergique du pouvoir éburnéen. Vous rendez les Africains fiers et beaucoup plus pour les Ivoiriens que nous sommes. Merci au gouvernement. C'est vomne ça ces organisations commencent mais on a muri. 👏👏👏On observe... On avance aussi...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
Il n'a fait qu'exercer son droit à  la liberté d'expression.Chacun doit être libre de s'exprimer. C'est au nom de cette liberté que dramane a dit"quand je frapperai ce régime...il tombera"Il a payé les armes,attaqué le pays en 99 puis en 2002, provoqué la crise électorale.C'est au nom de cette liberté qu'il ment partout sans en être inquiété . Amnesty a dit la vérité sur ce regime qui torture, empoisonne les prisonniers politiques,qui les prive de soins jusqu'à  la mort.Ce type est martyrisé.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
C'est bien, recadrez ces menteurs invétérés qui ne disent la vérité que quand ça les arrangent, on sait tous que ce qu'ils ont dit est vrai donc c'est bon.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Oulaï de béoué zéa t'inquiète Amadé Ouérémi n'est juste retourné sur les terres de ses géniteurs au Burkina.. Il va revenir spà Dieu pour rattraper son massacre des rescapés "reggae" heu pardon, guérés dans le Guémon.. Vous seulement là  on va vous confier à  lui..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
La véritable raison de son emprisonnent est qu'il s'appelle SORO et SENOUFO.Aujourd'hui tous ceux qui portent le nom SORO sont en danger.Le pouvoir cherche à  neutraliser tous les SORO,le vote étant sociologique, pour empêcher SORO Guillaume d'être président.Sinon il ya des gens bien connus qui ont menacé d'assassiner SORO qui sont en liberté.SORO kognon a été assassiné.Et son meurtrier en liberté n'est pas inquiété.C'est un plan dangereux pour eux.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Je suis allé voir ses vidéos. Ce petit-là , c'est le ver dans le fruit du RHDP. Il y a lui, et il y a un autre Tuyo de Korhogo. Des jeunes du village de Gon, qui à  partir du village de Gon, montrent que Gon et le mossi sont une grosse arnaque. ça, la dictature du mossi penché ne peut pas le tolérer. Ce carton noir, dans son langage très proche du petit peuple, met le doigt sur l'imposture et la faillite de la dictature. Le mossi et son bras droit ne peuvent accepter cela
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008