Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Journée de la radio, les acteurs invités à  s'adapter aux réseaux sociaux comme supports complémentaires
 

Côte d'Ivoire : Journée de la radio, les acteurs invités à  s'adapter aux réseaux sociaux comme supports complémentaires

 
 
 
 3192 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 février 2019 - 09:30


© koaci.com - Jeudi 14 Février 2019 -La célébration de la journée de la Radio a été marquée hier par un panel qui a eu lieu à  la Maison de la presse d’Abidjan (MPA).


Le Président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) Karamoko Bamba a invité, les acteurs de ce secteur à  s’adapter aux réalités pour mieux rentabiliser leurs activités confrontées à  des difficultés.


«Il faut s’adapter aux réalités, nous évoluons, il faut s’adapter au temps. Que ce soient les réseaux sociaux, que ce soient les sites web, tout ce que nous faisons aujourd’hui, nous devons les utiliser pour pouvoir mieux nous porter (…) Il ne faut pas les voir en concurrent.


 Il faut plutôt les voir comme des supports complémentaires. Les réseaux sociaux il faut les prendre comme des partenaires et travailler pour mieux rentabiliser nos radios», a exhorté Karamoko Bamba.


Il soutient qu’une radio qui a aujourd’hui, un rayonnement de 20, 50km, grà¢ce aux technologies nouvelles, elles peut être écoutée à  mille lieux, parce que c’est un avantage.
«Une radio qui est sur twitter, qui est sur instagram, c’est une opportunité pour elle, d’aller encore plus loin, de se faire écouter par plusieurs personnes et même de se faire voir parce qu’on est dans un autre system de radio filmé aujourd’hui, donc je pense qu’a travers ces nouveaux supports, nous pouvons nous valoriser, nous pouvons mieux nous vendre,» a-t-il précisé.


 
Le panel de la 8e édition de la journée de la radio s’est articulé autour du thème « Les radios de proximité, outils de promotion du dialogue, de la tolérance et de la paix ».


Sur les enjeux de ce panel, Karamoko Bamba a expliqué qu’il s’agissait de faire venir les partenaires pour leur parler de l’importance de la radio, mais aussi de s’approprier les notions de paix , de tolérance, de dialogue et de réconciliation.


La représentante du ministre de la Communication et des médias, Agnès Kraidy, a exhorté au cours de la cérémonie, les radios à  tourner le dos à  l’informel et à  se mettre en conformité avec la loi « afin de pouvoir exercer en toute légitimité, de bénéficier de toutes les opportunités d’appui de l’Etat».


Elle a annoncé que les missions du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP) seront élargies davantage en cette année 2019 pour répondre encore plus efficacement aux besoins des médias.


Par ailleurs conseillère du ministre Sidi Touré, Agnès Kraidy a encouragé les radios à  produire du contenu de qualité, peu importe le canal de diffusion, afin que le consommateur qui est de plus en plus exigeant soit bien servir.


La Conseillère a mentionné qu’aujourd’hui, avec la migration de la TNT, il sera mis en place des systèmes de mesure d’audience.


 
«Et c’est là , où les annonceurs ne vont plus se faire avoir. Ce que soient pur les télévisions privées ou publiques qui vont s’installer, ce soient les chaînes de radios qui vont être démultipliées à  foison, les enjeux pour nous tous c’est qu’est ce qu’on produit pour permettre à  l’annonceur qui va venir chez nous d’être satisfait pour garder les auditeurs pour que lui annonceurs puissent passer son message», a-t-elle expliqué. 


Notons que l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) fédère 140 radios de collectivité, associative, confessionnelle à  couverture locale, sur un total de 172 radios en Côte d’Ivoire.


Elles ont en commun des problèmes au niveau du financement, du renouvellement de matériels pour s’adapter à  l’évolution numérique, de formation du personnel.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement