Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal :  Menaces de saboter le scrutin présidentiel, Macky Sall répond et avertit Me Wade
 

Sénégal : Menaces de saboter le scrutin présidentiel, Macky Sall répond et avertit Me Wade

 
 
 
 11902 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 16 février 2019 - 13:15

Macky Sall

©koaci.com-Samedi 16 Février 2019 – Les menaces de sabotage de l'élection présidentielle proférées par Me Abdoulaye Wade sont loin d'ébranler le président Macky Sall. Vendredi, Macky Sall a déclaré que « personne ne peut saboter l'élection », a appris KOACI.COM.

En effet, profitant hier d'un meeting à  Diourbel (centre du pays), le Président Macky Sall , candidat à  sa propre succession a répondu, sans le nommer, à  son prédécesseur.

"Personne ne peut saboter l'élection. Le 24 février, s'il plaît à  Dieu, la sécurité sera assurée par l'État et il n'y aura aucun incident. Que personne ne vous intimide. Il faut aller voter tôt et rentrer écouter les résultats", a-t-il dit.

Les nouvelles consignes de l’ancien président Abdoulaye Wade appelant à  un sabotage de la présidentielle du 24 février secoue le Sénégal depuis quelque temps.

Après avoir demandé aux Sénégal de bruler leurs cartes d’électeurs, le secrétaire général du PDS demande désormais la destruction des procès-verbaux des bureaux de vote et non plus des cartes d’électeur.

Mais s’il menace ainsi, c’est que estime l’ancien chef d’État croit savoir que « Macky Sall a déjà  volé les élections ». Devant le comité directeur du PDS, le Parti démocratique sénégalais dont il est le fondateur et le secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade a affirmé que Macky Sal aura 55% ou 65% des voix si la présidentielle se tient le 24 février .

Rappelons que depuis son retour au Sénégal, l’ancien Président loge dans sa luxueuse suite de l’hôtel 5 étoiles du Terrou-bi où il continue de recevoir tous les segment de la société sénégalaise

Hier, le pape du Sopi était avec la société civile qui a sollicité la rencontre pour le dissuader de poser des actes qui peuvent nuire à  la démocratie. Il leur a servi un niet catégorique. Et assure qu’il reste cramponner sur sa position : boycott et sabotage.


Sidy Djimby Ndao , Dakar


Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Après sa libération, Simone Gbagbo annoncée pour la pre...
 
 
Côte d'Ivoire: Après sa libération, Simone Gbagbo annoncée pour la première fois au nord, elle passera quatre jours à Séguéla
Politique
 
Sénégal: Fronde au Pds, Oumar Sarr et Cie engagent la lutte et font de...
 
 
Sénégal: Fronde au Pds, Oumar Sarr et Cie engagent la lutte et font de graves révélations sur Karim Wade
Cameroun: Un évêque enlevé dans la région du Nord-Ouest
Politique
Cameroun: Un évêque enlevé dans la région du Nord-Ouest
Cameroun il y a 17 heures
 
Soudan:Le procès d'Omar El Béchir reporté au 31 Août, ses avocats réclament sa libération sous caution
Politique
Soudan:Le procès d'Omar El Béchir reporté au 31 Août, ses avocats...
Soudan il y a 19 heures
 
Sénégal: Décès d'Amath Dansokho à Dakar, Macky Sall salue «un grand combattant de la liberté»
Politique
Sénégal: Décès d'Amath Dansokho à Dakar, Macky Sall salue «un gra...
Sénégal il y a 19 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Sénégal : Menaces de saboter le scrutin présidentiel, Macky Sall répond et avertit Me Wade
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
15565
Ah, Sall a parlé dêh... On observe à  distance... A 90 and révolu, ce sénile roi Wade est encore SG du parti. Je ne comprends pas comment des individus comme le roi Bédié pourraient même faire pareil. C’est une injure même a la décence humaine. Il y’a partout des jeunes talentueux plein d’énergie qui peuvent diriger mais en Afrique, il faut rester comme des rois pour se faire baiser les mains.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Petit à  petit on fera descendre ses sous préfets...N'eùt été la corruption, plusieurs pays Africain auraient déjà  réglé ce problème...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
@Peace101....... CESSES de dire des bêtises sur Konan Bédié. Accuses plutôt Ouattara DRAMANE qui a enlevé le verrou sur la limite d'à¢ge. Si la constitution le permet je ne vois pas pourquoi un homme de 150 ans ne pourrait pas se présenter ? Moi j'etais tres content avant l'arrivée au pouvoir DRAMANE car notre ancienne constitution imposait la limite d'age.Vous passez votre temps a dire du n'importe quoi.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Me Wade doit comprendre que le Sénegal reste un model de democratie en Afrique depuis feu-Leopold Sedar Senghor. Me Wade ne peut jamais imposer son fils Karim aux intelligent peuple Sénegalais.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
IMBECILE de @SRIKA BLAH BLA BLA… Qui t’a dit que c’est Ouattara qui a fait sauter la limite d’à¢ge ? ANDOUILLE ignorant. Ne sais-tu pas que c’est le vieux baoulé soulard de Bédié qui en est le plus grand bénéficiaire d’où son soutien inconditionnel à  cet article et cette constitution ? Une vieille andouille comme toi devrait tourner 10 fois la langue avant de parler. Il faut un con vraiment de ta trempe pour même dire que même à  150 ans on pourrait devenir président. Il y aura toujours des millions d'Ivoiriens qui pensent comme nous et qui dirons que l'on ne veut plus de vieux SAOUALARDS, EGOISTE ET EGOCENTRISTE comme cet ancien voleur du roitelet Bédié. Espèce de vieil abruti et inconscient que tu sois… On avance...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008