Gambie Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gambie : Darboe se démarque de Barrow sur la chute de Jammeh
 

Gambie : Darboe se démarque de Barrow sur la chute de Jammeh

 
 
 
 8490 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 février 2019 - 12:15

Adama Barrow et Ousainou Darboe (ph)

© koaci.com– Mardi 19 Février 2019 – Le vice-président gambien, Ousainou Darboe, a critiqué ses compatriotes qui se jettent eux-mêmes des fleurs à  propos de l’alternance qui est intervenue dans le pays.

En attirant l’attention des uns et des autres sur cette déviation, Darboe a dirigé ses critiques contre certains gambiens dont le Président Adama Barrow qui se vantent d’avoir contribué à  la lutte qui a abouti à  la chute du régime de l’ancien Président Yahya Jammeh.

En meeting le samedi devant des militants du Parti Démocratique Uni (UDP) à  Bakoteh, Darboe s’est inscrit en faux contre la déclaration de Barrow sur la télévision nationale et a déclaré que l’alternance a été obtenue grà¢ce au fait malheureux qui advenu à  Solo Sandeng et qui a incité la population à  manifester.

Sur ce point, le vice-président gambien, qui est perçu comme un franc parleur, a laissé entendre que «Aujourd'hui, nous sommes tous en train de devenir égoïstes. Nous nous tenons tous devant les gens en disant que ‘‘J'ai fait ceci, j’ai fait cela ’’ » avant de rappeler que les gens oublient ce qui a déclenché la libération de la Gambie. Il a n’a pas manqué de souligner que c’est qui est arrivé à  Solo Sandeng qui a poussé les gens à  sortir.

Et pour rendre à  César ce qui est à  César, Darboe a mis au point que «Si nous n’etions pas sortis pas, personne ne gagnera cette élection, qui que vous soyez. Personne! Nous devrions tous rendre hommage à  Solo Sandeng, nous devrions tous reconnaître Solo Sandeng, son sacrifice suprême ».

En partant de ce rappel, Darboe a facilité les anonymes qui ont lutté pour l’alternance et a déclaré que « Nous avons parmi nous des gens qui ont véritablement mené la lutte, mais pas certains d'entre nous qui prétendent être ceux qui ont vaincu Jammeh ».

Solo Sandeng a été torturé à  mort par les agents de sécurité de la National Intelligence Agency (NIA) en avril 2016. La mort en détention de cet opposant avait déclenché le mouvement politique qui a permis de faire tomber Jammeh qui a dirigé le pays pendant 22 ans. Darboe, qui a dirigé une manifestation suite à  l’arrestation de Sandeng à  son assassinat, a été arrêté avec des membres de son parti et condamnés. Ils sont restés en prison jusqu’à  l’arrivée au pouvoir de Barrow.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement