Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Radié pour vol, un militaire devenu chef de gang, interpellé avec six autres délinquants
 

Burkina Faso : Radié pour vol, un militaire devenu chef de gang, interpellé avec six autres délinquants

 
 
 
 4708 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 20 février 2019 - 10:26

©koaci.com - Mardi 19 février 2019 - Le Service Régional de la Police Judiciaire du Centre, en collaboration avec la Direction de la Surété de l'Etat et de la Brigade Anti-criminalité de Ouagadougou, a démantelé trois réseaux de malfrats spécialisés dans les vols qualifiés, notamment des agressions par usage d'armes blanches suivies de vols ou de viols.

À la tête d'un de ces trois gangs, se trouvait un ancien soldat, Edouard Yago, ex-militaire recruté sous le nom de Hamidou Yago et radié des effectifs de l'armée en 2011 pour vol qualifié. Il excellait avec un autre délinquant, est toujours en cavale, dans le vol de numéraires.

Ils menaient leurs opérations de cambriolage sur en identifiant à  l'avance le gérant des établissements commerciaux qui faisaient de bonnes affaires, avant de l'attaquer à  coup de couteau ou de marteau, arrachant la recette.

Selon le commissaire Sayibou Galbané, "ce groupe est à  l’origine de la récente agression suivie de vol d’une somme de 16 000 000 francs CFA en date du 29 janvier 2019 devant une boutique située au secteur n°2 de la ville de Ouagadougou".

En tout, sept malfrats, tous des récidivistes dont le militaire, ont été interpellés.

Selon les explications du commissaire Galbané, ces délinquants procédaient notamment par des agressions à  l’aide d’usage "d’armes blanches suivies de vols ou de viols et des vols avec effraction dans les lieux de commerce, domiciles privés et sur la voie publique".

Le troisième groupe, ciblait par contre les boutiques, les restaurants et les domiciles privés.

A l'aide d'armes blanches, "les membres de ce gang n’hésitent pas à  agresser leurs victimes aux moyens des couteaux et machettes dont ils disposent et se livrent parfois même à  des actes de viol collectif", a expliqué le commissaire Galbané.

C’est suite à  de multiples plaintes pour agressions avec les éléments ci-dessus cités que le SRPJ-Centre a démantelé trois groupes de délinquants perpétrant fréquemment des vols qualifiés, a-t-il précisé.

"27 vélomoteurs dont sept de marque Yamaha Crypton, deux de marque Yamaha Crypton 07 C, quatre Yamaha Nano, deux Yamaha Spark, un Spark 135, un Spark 150, trois Yamaha Sirius, une Best, deux Yamaha force X, une Yamaha HONDA Winner, un vélomoteur de marque inconnue, un Vegas, neuf téléphones portables, trois ordinateurs portables, deux tablettes, une bouteille de gaz de 6 Kg, quatre sacs à  main et diverses marchandises, un numéraire d’un montant de 1 065 000 FCFA et diverses marchandises de boutiques", ont été saisis auprès de ces trois groupes de malfrats.

20 vélomoteurs saisis par la SRPJ-C dont les propriétaires légitimes ont été identifiés, ont été restitués.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008