Burkina Faso Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Fespaco,  une statue et une projection en hommage au réalisateur camerounais Dikongué Pipa
 

Burkina Faso : Fespaco, une statue et une projection en hommage au réalisateur camerounais Dikongué Pipa

 
 
 
 5473 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 24 février 2019 - 21:58

©Koaci.com - Dimanche 24 février 2019 - Les organisateurs du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), ont inauguré dimanche à  Ouagadougou, une statue à  l'effigie du réalisateur camerounais Dikongué Pipa, lauréat de l'étalon d'or en 1976 avec son film "Muna moto".

C'est une statue en bronze, représentant le réalisateur camerounais Dikongué Pipa, qui a été inauguré à  Ouagadougou.

Cette statue, grandeur nature, porte à  six le nombre de ces monuments érigés en hommage aux cinéastes africains lauréats du grand prix du Fespaco, dont le sénégalais Sembène Ousmane, les burkinabè Idrissa Ouédraogo et Gaston Kaboré.

Outre cette statue, le film "Muna moto", a été diffusé pour la projection d'ouverture de l'édition cinquantenaire du Fespaco, pour rendre hommage aux anciens cinéastes qui ont tracé la voie pour la relève.

C'est une salle comble qui a pris du plaisir à  redécouvrir ce film, restauré, en noir et blanc, qui traite de la question du mariage forcé.

"Même pour manger, vous devez faire un compromis. C'est pour cela que j'ai fait le film "Muna moto" qui a été enseigné dans toutes les écoles de cinéma du monde", a indiqué le réalisateur camerounais Dikongué Pipa, à  la fin de la projection.

"Parce qu'on n'avait pas compris que "Muna moto c'était un playback, les gens voyaient que le film devait obéir à  la technique du playback ordinaire", a-t-il indiqué, relevant l'aspect précurseur de ce film.

Les cinéphiles ont salué l'idée de restauration et projection de film devenu un classique et qui avait permis au Cameroun d'engranger son unique sacre au Fespaco jusqu'à  ce jour.

Pour Dikongué Pipa, cet bel hommage est un souffle pour lui qui s'échine à  réaliser l'une de ses dernières productions, un film retraçant le combat de l'un des pionniers de la lutte pour l'indépendance du Cameroun.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur le Putsch au Burkina, l'Etat français a-t-il une idée derrière la tête?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guilla...
 
2943
Oui
61%  
 
1712
Non
36%  
 
136
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement