Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso  : Un spectacle géant pour l'ouverture du cinquantenaire du Fespaco
 

Burkina Faso : Un spectacle géant pour l'ouverture du cinquantenaire du Fespaco

 
 
 
 5221 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 24 février 2019 - 13:22

© koaci.com - Dimanche 24 Février 2019 - Un grand spectacle a donné samedi à  Ouagadougou le coup d’envoi du Fespaco, le plus important festival du cinéma africain, qui célèbre son cinquantenaire au cours de sa 26e édition, du 23 février au 2 mars autour du thème

Quelques 10.000 personnes ont assisté en fin d’après-midi au stade Joseph Conombo (ex stade municipal), à  la cérémonie d’ouverture du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

Devant de nombreux artistes et officiels,
le ballet national du Rwanda, pays invité d'honneur, a égayé le public avant l'entrée du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et Alimata Salembéré, première délégué du festival, qui ont effectué un tour d'honneur dans la cuvette du stade.

Le spectacle intitulé "Si le Fespaco m'était conté", goupillé par le metteur en scène burkinabè Ildevert Medah, cinquante cavalières, symbolise le jubilé d'or et l'Amazone Yennenga qui a donné son nom au trophée du Fespaco, ont fait une entrée au galop, suivi de cinquante cavalières.

Des feux d’artifices et le concert du groupe ivoirien à  succès Magic System, ont marqué le clou de l’ouverture du festival, après le coup de clap donné par le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré.

Jusqu’au 2 mars, Ouagadougou sera la capitale du cinéma africain avec plus de 200 films qui seront projetés sur neuf sites, dont 165 seront en compétition pour cette biennale créée en 1969.

Dans la section long métrage, vingt films brigueront l’Etalon d’or de Yennenga, la récompense reine, pour succéder au Sénégalais Alain Gomis, lauréat de la dernière édition en 2017 avec "Félicité".

Le Burkina Faso, est en compétition avec trois films dont Desrances de Apolline Traoré, qui avait raflé plusieurs prix lors de la dernière édition avec son long métrage Frontières.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008