Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire-Maroc : 5 ans après son discours fondateur d'Abidjan, le roi du Maroc Mohamed VI célébré
 

Côte d'Ivoire-Maroc : 5 ans après son discours fondateur d'Abidjan, le roi du Maroc Mohamed VI célébré

 
 
 
 5631 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 24 février 2019 - 22:33

© koaci.com -Dimanche 24 Février 2019 - Marquant le 5ème anniversaire du discours fondateur d'Abidjan prononcé le 24 Février 2014 par sa majesté Mohamed VI roi du Maroc, ce Dimanche 24 Février 2019 a été choisi par l'ONG Entreprise de Paix, qui milite pour la célébration et la pérennisation de son appel aux Africains, pour rendre un hommage au roi Mohamed VI


Pour Yves TOTO, président de cette ONG, ce discours historique, qui d'une part porte les valeurs africaines de solidarité, de fraternité, de Et de partage, et d'autre part à  travers la célèbre phrase d'ores-et-déjà  légendaires " l'Afrique doit faire confiance à  l'Afrique", traduit toute la quintessence de la Haute Vision du Roi Mohammed VI , en faveur du co-développement et des partenariats Sud-Sud mutuellement bénéfiques, mérite non seulement d'être périodiquement revisité en vue d'en analyser l'impact, mais aussi et surtout d'être célébré en vue d'en assurer la pérennité. 


À en croire le président, l'ONG serait sur le point de mener très bientôt des actions pour contribuer à  la promotion des valeurs et des objectifs du Discours Fondateur d'Abidjan, à  l'endroit des jeunes générations africaines. Faisant un état des lieux, Yves Toto affirme que ce discours fondateur d'Abidjan porte déjà  des fruits, avec un accroissement important de l'engagement de plusieurs dizaines d'entreprises privées et de structures étatiques Marocaines dans plusieurs pays subsahariens. « Ce fort engagement marocain, empreint de respect mutuel et dans un esprit "gagnant-gagnant", se traduit remarquablement par la mise en œuvre de projets bilatéraux structurants, en cours ou à  venir, et à  fortes valeurs ajoutées tels que les aménagements de la baie de Cocody en Côte d'Ivoire et du canal des Pangalanes à  Madagascar, avec l'aménageur Marocain Marchica Med, la production d'engrais au Nigeria avec le groupe OCP Marocain et l'association nigériane FEPSAN, et le projet pharaonique de gazoduc offshore Nigeria-Maroc qui longera toute la côte Ouest-Africaine, avec la compagnie pétrolière Nigériane NNPC et l'office des hydrocarbures Marocaine ONHYM.


 Tout cela avec des retombées significatives en termes de création d'emplois et de transferts de compétences, au profit de la jeunesse africaine en quête de repères.» confie à  KOACI Yves Toto tout en poursuivant qu'« il est important de noter que l'orientation Africaine de sa Majesté le Roi Mohammed VI, c'est traduit très tôt dans les faits, avec déjà  en 2000, l'annulation de la dette des pays africains les moins avancés et la levée de toutes les barrières douanières imposées aux produits importés de ces pays. À cette occasion, le Roi déclarait que "cette décision émane de la foi du Maroc en la nécessité de faire prévaloir et de consacrer l'esprit de solidarité et intervient en harmonie avec les convictions africaines du Maroc". Depuis lors, plus d'une cinquantaine de voyages effectués par sa Majesté Mohammed VI en Afrique subsaharienne, avec une place prépondérante accordée aux pays de la CEDEAO. 


La coopération des pays de la CEDEAO avec le Maroc est un modèle de réussite à  tout point de vu, à  l'avantage des Etats Ouest-Africains, car en plus des investissements importants, on note des milliers de bourses d'études accordées, des centaines d'hommes religieux formés, des milliers de migrants clandestins Ouest-Africains régularisés, de nombreux dons offerts dans divers domaines comme par exemple le point de débarquement des pêcheurs de Locodjro ou le centre de formation multisectorielle de Yopougon, en Côte d'Ivoire. 


 

Dans son Discours fondateur d'Abidjan, le Roi du Maroc indiquait qu' "une Afrique dynamique et développée, n'est pas un simple rêve pour demain, cela peut être une réalité d'aujourd'hui, mais à  la condition d'agir !". C'est en agissant, que le Maroc a réintégré l'Union Africaine après plus de 30 ans d'absence... 


Et nous avons tous souvenirs de ces phrases pleines d’émotions prononcées par le Roi Mohammed V le 31 janvier 2017 à  Addis-Abeba " Il est beau le jour où l'on rentre chez soi, après une trop longue absence !...Vous m’avez tous manqué". C'est aussi et encore en agissant, sur haute instruction de sa majesté Mohammed VI, que le 24 Février 2017, le Maroc demandait officiellement à  adhérer à  la CEDEAO, en tant que membre à  part entière (...) C'est donc convaincu que l'adhésion du Maroc est non seulement légitime, mais aussi et surtout qu'elle apportera une réelle valeur ajoutée à  la CEDEAO, en la rendant plus attractive, plus prospère, plus efficace sur la scène internationale et plus sûre, avec des retombées significatives sur l'emploi des jeunes Ouest-Africains, en quête de repère et d'espoir, et dont certains par manque d'opportunités et malgré tous les risques empruntent le chemin de l'immigration clandestine, que l'ONG Entreprise De Paix milite activement en faveur de l'adhésion du Maroc à  la CEDEAO. 


Et ce jour Dimanche 24 Février à  l'occasion du 5ème anniversaire du Discours Fondateur d'Abidjan, je voudrais à  travers l'organisation ici rendre un vibrant hommage à  Sa majesté Mohammed VI, roi du Maroc, pour sa vision éclairée, son pragmatisme et ses nombreuses actions en faveur du développement de l'Afrique.»

 


T.K.Emile


 
 
  Par Koaci