Congo (RDC) Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
RDC : Mécontents, des policiers tirent en l'air à  Mbiji-Mayi pour réclamer leurs  arriérés de salaire
 

RDC : Mécontents, des policiers tirent en l'air à  Mbiji-Mayi pour réclamer leurs arriérés de salaire

 
 
 
 4942 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 février 2019 - 17:56

Policiers congolais


© Koaci.com- Mardi 26 Février 2019 – Des policiers congolais , déployés depuis novembre dernier pour la sécurisation des élections à  Mbiji-Mayi (Kasaï Oriental) réclament le paiement de leurs arriérés de salaires .

Des membres de la police nationale , déterminés à  obtenir leurs arriérés de salaire se sont mis à  tirer en l’air à  Mbiji-Mayi (Kasaï Oriental) , de quoi à  provoquer panique chez les civils déjà  traumatisés par les milices.

Comme à  Béni , Uvira et Tshikapa, des tirs ont retenti pour faire entendre leurs revendications, à  savoir leurs salaires impayés depuis deux mois pour certains et d’autres qui exigent le paiement de leurs frais de mission, pas encore payés depuis leurs déploiement pour la sécurisation du processus électoral.

Pour Charles Doux Mbuyi, ministre de l'Intérieur du Kasaï-Oriental , la grogne des policiers ne se fait pas de la bonne manière .

« Pour nous, c’est une surprise que la revendication se passe de cette manière-là  pour un service où règne la discipline, . Il s'agit peut-être d'emboîter le pas à  d’autres provinces qui l’avaient déjà  fait. Ils se sont dit : "Si on l’a fait de l’autre côté et qu’il y a eu des solutions, on peut aussi le faire ici". » at-il dit.

L’ Inspection générale de la police, , a rappelé de son côté que les policiers n'ont pas le droit de grève , et ceci pourrait s’apparenter à  un « acte de rébellion ».

Mi Février , onze policiers ont comparu devant un tribunal militaire pour avoir tiré en l'air dans un mouvement de colère à  Beni (Est).

Notons que le paiement des arriérés des policiers a été ordonné , un audit permettra d’identifier les policiers qui ont déjà  été payés et ceux qui ne le sont pas.

Depuis son arrivée au pouvoir , le nouveau Président Félix Tshisekedi a promis d’améliorer les conditions de vie des forces de sécurité.

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement