Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Deux blessés dans l'incendie d'une grande librairie à  Ouagadougou
 

Burkina Faso : Deux blessés dans l'incendie d'une grande librairie à  Ouagadougou

 
 
 
 3236 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 février 2019 - 08:47

©Koaci.com – Mercredi 27 février 2019 - Deux personnes ont blessées dans l’incendie d’une grande librairie à  Ouagadougou, survenu ce mardi, et occasionnant d’importants dégà¢ts matériels.

Situé aux abords du marché central de Ouagadougou, le magasin de la librairie Diacfa, faisant selon un bilan provisoire deux blessés légers, le magasinier Edgar Bella et l’aide-magasinier, Alaric Zouré, tous évacués à  l’hôpital pour une prise en charge.

Le directeur général de DIACFA librairie, Joseph Fadoul, qui déploré cet incendie, a dit ignorer son origine.

Selon lui, la première personne à  donner l’alerte à  juste crier en signalant une probable ‘’masse’’ électrique, a-t-il indiqué, précisant que l’expertise de la police scientifique, présente sur les lieux, permettra de déterminer avec exactitude ce qui s’est passé.

Outre ces blessés, c’est un magasin complètement ravagé, les livres, rames de papier et divers autres articles scolaires complètement consumés et qui qui ont contraient les sapeurs-pompiers à  lutter pendant quatre heures pour venir à  bout des flammes.

Selon le commandant de la Brigade nationale de sapeurs-pompiers, le colonel Ernest Kisbedo, l’opération d’extinction de l’incendie était compliquée car ‘’il n’y a pas d’accès pour pouvoir s’approcher au plus près du feu pour l’éteindre’’.

‘’Deuxièmement, il y a la matière qui brûle. Ce sont des papiers, des livres mais aussi de l’encre d’imprimantes et de photocopieurs. L’encre est comme de l’hydrocarbure », a-t-il ajouté.

Les flammes engendrées par l’encre des imprimantes sont comme un feu d’hydrocarbure et ne peuvent pas être éteintes par l’eau simple, a-t-il expliqué.

Pour en venir à  bout des flammes, les soldats du feu ont du faire usage de mixeurs, après avoir cassé des pans du mur de l’immeuble abritant la librairie.

Selon le patron de la librairie, les problèmes d’accès sont liés à  la proximité du magasin avec le marché central. «Comme on est au bord du marché, l’accès est un peu difficile. Il n’y a pas de problème d’entreposage, il y a un principal accès. L’accès à  l’intérieur était difficile du fait que les flammes étaient assez fortes», a indiqué M. Fadoul.

«Les sapeurs-pompiers étaient présents rapidement pour éteindre le feu. Ils ont été à  la hauteur de la tà¢che comme on le dit. C’est sûr que tout n’était pas facile pour eux », a-t-il reconnu.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008