Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Victoire de Macky Sall au premier tour, l'opposition renonce au combat mais dénonce un «scrutin piégé»
 

Sénégal : Victoire de Macky Sall au premier tour, l'opposition renonce au combat mais dénonce un «scrutin piégé»

 
 
 
 8885 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 02 mars 2019 - 12:10

Idrissa Seck et Ousmane Sonko en conférence de presse

©koaci.com-Samedi 02 Mars 2019 – L’opposition sénégalaise a fini par renoncer au face à  face à  la suite de proclamation des résultats de la présidentielle du 24 février 2019. Idrissa Seck , Ousmane Sonko et les autres dénoncent tout de même un « scrutin piégé » et regrettent les arrestations dans le camps de l’opposition.

Face à  la presse, vendredi dans l’après midi, le candidat de la coalition "SonkoPrésident" a rejeté sans réserve le scrutin du 24 février dernier et les résultats qui en sont issus.
Ousmane Sonko est convaincu que le « scrutin a été piégé en amont ».

Pour le plus jeune candidat à  la présidentielle, c’est à  travers, « un processus électoral conduit de façon cavalière » et la « création illégale de nouveaux bureaux de vote » que Macky Sall a « volé » l’élection.

Autant de violations qui, à  ses yeux, ont entaché le scrutin.

Annonçant une tournée nationale de remerciements au peuple sénégalais notamment ceux qui ont adhéré à  ses propositions, Ousmane Sonko promet que « l’espoir suscité » par l’offre politique de Pastef  « sera entretenu » en direction des prochaines échéances électorales.

Dans un communiqué parvenu à  KOACI, la coalition idy2019 informe l’opinion nationale et internationale que des arrestations arbitraires sont en train d’être opérées dans ses rangs, sur tout le territoire sénégalais.

En effet, Moussa Thiombane et Bassirou Dieng, tous les deux responsables jeunesse dans le departement de Guediawaye, ont été placés sous mandat de dépôt aujourd'hui par le Doyen des juges d'instruction.

Alors que Mory Gueye, Secrétaire National chargé de la jeunesse de Rewmi membre de la coalition a, lui, fait l'objet d'une mesure de retour de parquet. Il sera à  nouveau présenté au Procureur le Lundi 4 Mars.

Aussi, les militants Abdourahmane Diallo, Amélie Ngom, Malamine Fall, Bigué Simone Sarr, Amath Thiaw, Marieme Soumaré, Mamadou Diallo, Amadou Bathily et Binta Mbaye, tous de la Coalition Idy 2019, ont été interpellés devant notre siège sis sur la Vdn et viennent d'être placés sous mandat de dépôt.

Pour la coalition Idy 2019, il s’agit d’une opération policière menée en toute illégalité contre ses membres de la coalition idy2019.

« La coalition idy2019 s’insurge contre de telle pratiques et désigne Macky Sall comme responsable des conséquences de ces actes ignobles contre la démocratie et l’Etat de droit », indique la coalition idy2019 qui interpelle l’opinion nationale et internationale pour que cessent ces traques à  l’homme dignes d’une dictature.

Mais déjà , la coalition idy2019 fera face aux pratiques malsaines d’un régime tricheur, manipulateur de résultats d’élections et qui veut gouverner par l’intimidation, la violation permanente de la loi et des règles de démocratie.



Sidy Djimby Ndao , Dakar


Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Depuis Abengourou, Ouattara met en garde les auteurs d...
 
 
Côte d'Ivoire : Depuis Abengourou, Ouattara met en garde les auteurs de la désobéissance civile et annonce l'élection législative avant la fin 2020
Politique
 
Côte d'Ivoire : En partance pour Abengourou, une militante du RHDP et...
 
 
Côte d'Ivoire : En partance pour Abengourou, une militante du RHDP et un journaliste pris à partie par des jeunes dans le Iffou
Côte d'Ivoire : Communiqué des candidats Affi et Bédié suite à la déclaration du gouvernement relative à la participation de l'opposition aux travaux de la CEI
Politique
Côte d'Ivoire : Communiqué des candidats Affi et Bédié suite à la...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire : Méambly place le département de Facobly dans la joie de la campagne présidentielle pour Ouattara
Politique
Côte d'Ivoire : Méambly place le département de Facobly dans la j...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire : Bédié et Affi demandent à la CEDEAO de jouer son rôle de facilitateur et maintiennent leur mot d'ordre de désobéissance civile
Politique
Côte d'Ivoire : Bédié et Affi demandent à la CEDEAO de jouer son...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Sénégal : Victoire de Macky Sall au premier tour, l'opposition renonce au combat mais dénonce un «scrutin piégé»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Il est très rare de voir en Afrique les perdants des élections présidentielles, accepter les résultats des urnes. Pourquoi ces plaintes répétitives ? . Tout simplement parce que : le pouvoir politique reste une source principale de richesse facile et ensuite se faire adorer comme un Dieu. Tous les coups sont permis alors.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Quand on a gagné "un coup sec" et sans bavure, il ne devrait pas avoir de fébrilité du côté du vainqueur. Pourquoi arrêter toutes ces personnes proches de l'opposition ??? Quand on installe des bureaux de vote parallèles et improvisés pour faire voter plusieurs fois les mêmes personnes ou faire voter des morts ou des extraterrestres, normal de gagner avec une telle avance… Dramane Ouattara observe attentivement le cas Sénégalais pour piquer quelques idées de fraudes. On sait que Bakayoko de la CEI est déjà  expert en la matière, mais il n'est jamais inutile d'apprendre en plus d'autres méthodes malhonnêtes de triches sur le plan électoral. Dramane a déjà  exporté des tricheurs informaticiens au Gabon par le passé… Si vous voulez connaître la définition du mot tricheur, inutile d'aller fouiller dans un dictionnaire. Tricheur=Ouattara.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Encore et toujours les mêmes piètres opposants ineffectifs, gueulards, et hautement désorganisés aussi bien sur le terrain qu'en dehors. Comme nous le disions tantôt, la victoire est claire. UN COUP KO. Cette opposition le sait, et très bien. Voilà  pourquoi elle continue son baroud d’honneur pour ne rien dire de bon à  part dire qu’elle ne fera aucune réclamation patati patata. Oui, aucune réclamation auprès des institutions parce que vous n’avez RIEN de RIEN comme preuve pour quoi que ce soit. Le peuple sénégalais a décidé et les tendances étaient plus que claires avant même les votes pour tout observateur qui voulait voir. Voilà  pourquoi le candidat Sall s’est même payé le luxe de dire qu’il ne participerait à  aucun débat. C’était clair. Alors, chère opposition, fermez-la et préparez-vous pour les scrutins a venir pour remplacer Sall en proposant mieux. Le peuple sénégalais avance…
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour régler leur comptes?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir est il trop permissif avec les casseurs?
 
4051
Oui
74%  
 
1287
Non
24%  
 
121
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement