Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : À Bouaké, une trentaine de mineurs incarcérés, bénéficient des dons d'une ONG
 

Côte d'Ivoire : À Bouaké, une trentaine de mineurs incarcérés, bénéficient des dons d'une ONG

 
 
 
 6301 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 03 mars 2019 - 14:18

© koaci.com -Dimanche 3 Mars 2019 - Les mineurs incarcérés au COM, à  travers madame Koissi née Kehi Déadjou Léa, directrice du Centre d'Observation des Mineurs (COM) sous la tutelle de la Direction de la Protection Judiciaire de l'Enfance et de la Jeunesse, du ministère de la Justice, ont reçu, dans le cadre de leur action de don de vivre à  différentes structures, la visite des membres de l'entreprise Réseau Vie et Grà¢ce Abondante (RVGA) le Vendredi 01 Mars dernier, comme constaté sur place par KOACI. 


C'est par un chant, magistralement élaboré par les mineurs, que la bienvenue a été souhaitée à  la coordination des Donateurs En Réseau (DER), avec en mains, plusieurs kilogrammes de riz au profit des locataires de ce centre. Accompagnée dans cette action de don par N'Chobi Guy Gérard Frank, fondateur de l'entreprise RGVA avec à  ses côtés Bado Ekio Sandrine, gérante de l'entreprise ainsi que plusieurs collaborateurs, dame Maïmouna Diarrassouba, épouse N'Dri, donatrice au sein de RGVA fait savoir que « ce centre a été choisi ce matin pour ces dons, parce que nous avons été vraiment touchés. On se dit que les enfants qui sont ici sont dans le besoin. Certains ont été réjétés par la société et leur parents, du fait de certaines choses, se retrouvent dans ce centre. J'ai été vraiment touchée ce matin quand je les ai aperçu. Je sais qu'on peut les faire sortir de cette souffrance là . Je souhaiterai qu'on ait plus de donateurs qui viennent s'ajouter à  nous et pour qu'ensemble avec l'entreprise RGVA, nous puissions assister plus de personnes en détresse. La directrice de ce centre est à  saluer, elle abat avec les moyens de bord, un travail considérable pour ces mineurs là .» Visiblement heuseuse d'avoir reçu plusieurs sacs de riz pour ses pensionnaires, madame Koissi, née Kehi Déadjou Léa, directrice du Centre d'Observation des Mineurs de Bouaké, n'a eu de cesse de dire un grand merci à  tous le personnel de l'entreprise RGVA et à  ses donateurs pour cet acte qui, selon ses propos, « vient de mettre un boum dans le cœur des mineurs qui n'en demandaient pas mieux.»


 

 La directrice a par la suite, dressé un état des lieux de son centre. « Nous recevons des mineurs dont l'à¢ge varie entre 13 et 17 ans. Ils sont placés ici par le juge des enfants (...) Cette action de don de riz, initiée par l'entreprise RGVA me va droit au cœur. Il faut dire que depuis quelques jours, mon sommeil était vraiment coupé parce que le magasin était presque vide, avec à  ce jour, un effectif de trente-trois mineurs. On nous demande trois repas par jour, si le magasin est vide et si ces mineurs sont en rééducation, un homme qui a faim, n'est pas un homme libre. Les mineurs qui ne sont pas rassasiés, ne pourront pas suivre les activités. Pour dire que le riz qui nous a été offert, nous enlève une grosse épine des pieds. Quand j'ai dit aux enfants que des visiteurs sont arrivés avec les mains chargés, vous avez vu qu'ils étaient vraiment contents.» fait savoir dame Koissi née Kehi Déadjou Léa, tout en invitant les autorités, personnes de bonne volonté et ONG à  emboîter le pas des actions menées par l'entreprise RGVA ce jour, pour le bien-être des mineurs détenus dans son centre. 


T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008