Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abidjan, des employés d'une société marocaine créent un syndicat, le PDG licencie 8 agents
 

Côte d'Ivoire : Abidjan, des employés d'une société marocaine créent un syndicat, le PDG licencie 8 agents

 
 
 
 18258 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 mars 2019 - 18:06

Vue du siège de Klenzi à  Abidjan


© koaci.com– Lundi 04 Mars 2019 – Le torchon brûle entre la société de distribution de produits pétroliers et dérivés (KLENZI), propriété du groupe Akwa du Maroc et certains de ses employés.


Nous apprenions d’une source proche des travailleurs que le Président Directeur général de l’entreprise, Ali Boutaleb a licencié abusivement des employés.

La raison, ces employés ont décidé de s’affilier au Syndicat national des travailleurs et entreprises pétrolières de Côte d’Ivoire (SYNTEPCI) pour protéger leur droit.

Ce sont au total 8 employés qui se retrouvent depuis plusieurs mois dans la rue après leur départ forcé de l’entreprise en 2017.

La première vague de licenciement était composées de trois employés qui auraient refusé de signer un document élaboré d’un commun accord avec la direction de l’entreprise qui mettait fin aux activités du Syndicat, comme mentionné dans un document en notre possession.

Il s’agit d’une cadre commerciale, du responsable administratif et financier et du responsable logistique.

Pour protester contre les licenciements abusifs opérés par la Direction générale de KLENZI, en août 2017 une grève est déclenchée dans l’entreprise.

Quelques jours plus tard, cinq (05) autres employés seront chassés à  leur tour de l’entreprise, pour le même motif, malgré des interpellations et observations de l’administration ivoirienne.

Plusieurs mois après leur départ forcé, les 8 employés ont confié leur sort au tribunal.

Dans l’attente d’une résolution de cette affaire, l’un des huit employés a joint KOACI la semaine dernière pour dénoncer l’attitude du PDG qui agirait au mépris des règlements de l’administration ivoirienne.

Nous avons joint, hier par téléphone, le PDG, Ali Boutaleb qui s’est refusé à  tout commentaire.

« Je n’ai rien à  dire, je vous dit que je n’ai rien à  dire. Merci, » a déclaré M. Boutaleb.

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Périmée depuis juin 2019, la Carte nationale d'identité...
 
 
Côte d'Ivoire: Périmée depuis juin 2019, la Carte nationale d'identité ivoirienne « indésirable » au contrôle à la frontière nord entre le Burkina Faso
Société
 
Togo: Les gardes-forestiers apaisés et rassurés après des bavures mi...
 
 
Togo:   Les gardes-forestiers apaisés et rassurés après des bavures militaires
Nigeria:  Réponse à des critiques au sein de CEDEAO sur la fermeture des frontières
Société
Nigeria: Réponse à des critiques au sein de CEDEAO sur la fermet...
Nigeria il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Deux braqueurs à moto tirent 05 coups de feu sur un propriétaire de transaction mobile
Abonnés
Côte d'Ivoire: Deux braqueurs à moto tirent 05 coups de feu sur u...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire: Un projet pour permettre aux ivoiriens d'avoir  un accès plus facile aux logements
Société
Côte d'Ivoire: Un projet pour permettre aux ivoiriens d'avoir un...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abidjan, des employés d'une société marocaine créent un syndicat, le PDG licencie 8 agents
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
XIX
Et les autres employés, que font-ils ? La queue entre les jambes ils continuent de végéter dans des conditions de travail inacceptable. Si vous vous mettez tous en grève pour une période illimitée, cet esclavagiste des temps modernes sera bien obligé de négocier. Si vous êtes incapables de soutenir vos collègues licenciés pour une cause commune, alors ne venez pas pleurnicher par la suite. Il ne peut avoir de respect , sans sacrifice (je ne dis pas d’aller enlever des pauvres enfants pour les égorger parce que cela semble être le principal sacrifice que connaissent les peuples à  l’esprit encore très primitif).
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Poyopoyoo
Tôt ou tard la justice lira le droit KOACI tend l'oreille aux employés de la société de sécurité G4S et tu sauras comment ils sont bien gérés tellement bien gérés que la grève est imminente là  bas aussi
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
J'aimerai que les moutons ou rien viennent donner leur avis. Vous qui defendez à  tout vent ce monsieur Ouattara Dramane qui a presque tout vendu aux marocains en tel enseigne qu'ils pensent qu'ils sont propriétaire de la Côte d'ivoire. Ce Ouattara est en mission de destruction du pays, il est à  la pour affaiblir la Côte d'Ivoire et la rendre dependante à  jamais. Je vous en prie ivoiriens ouvrons les yeux. Je repète je parle aux Ivoiriens.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
En matière de droit du travail on a du mal à  appliquer le droit dans notre pays. L’état ne veut pas sanctionner certaines structures. Nous sommes au Dramanistan
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Carlo
Et ici je ne vois pas les commentaires de ceux qui défendent DAO, vous êtes pathétiques 😒, votre obscurantisme se lit sur le quotidien de vos amis du rdrhdp. C'est ici qu'on devrait vous voire défendre votre mentor mais non là  vous êtes au grand absent, lorsqu'il s'agit de Bédié ou Gbagbo vous déballez vos prouesses d'analyste politique, pfffff😒.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement