Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Vague de nomination sur fond de sanctions au sein de l'armée
 

Cameroun : Vague de nomination sur fond de sanctions au sein de l'armée

 
 
 
 7516 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 mars 2019 - 18:35

© koaci.com- Mardi 5 Mars 2019- Au Cameroun, le président Biya a procédé ce mardi aux nominations au sein des forces de défense.

Si plusieurs officiers sont promus à  des hauts postes au plan local, l’on retient surtout que les chefs militaires des représentations diplomatiques du Cameroun victimes d’actes de vandalisme par les militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), dans les pays européens ont été rappelés à  Yaoundé.

Ainsi, les anciens attachés militaires du Cameroun en France (Fondjo Yves) et en Allemagne (Sawaldi André) sont rappelés à  Yaoundé.

Le décret de ce mardi touche également les responsables militaires des ambassades du Cameroun au Brésil, en Chine, en Grande Bretagne, en Egypte aux Etats-Unis et en Russie.

Pour rappel les ambassades du Cameroun en France et en Allemagne ont été saccagées le 26 janvier 2019 par des individus se réclamant du Mrc, dirigé par l’opposant Kamto.

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-vandalisme-dans-ambassades-yaounde-colere-contre-paris-berlin-127438.html

Lors des manifestations des partisans du Mrc les images du chef de l’Etat camerounais avaient été remplacées par celles de Maurice Kamto candidat malheureux à  l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Conséquence, les nominations de ce mardi au sein de l’armée apparaissent comme les réponses du chef suprême des armées à  ces actes de vandalisme.


Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur le Putsch au Burkina, l'Etat français a-t-il une idée derrière la tête?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guilla...
 
2943
Oui
61%  
 
1712
Non
36%  
 
136
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement