Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : L'USAID finance à  hauteur de 1,8 million de dollars un Programme de tourisme régional pour Abidjan
 

Côte d'Ivoire : L'USAID finance à  hauteur de 1,8 million de dollars un Programme de tourisme régional pour Abidjan

 
 
 
 4755 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 mars 2019 - 22:55


© koaci.com -Mardi 5 Mars 2019 -Un atelier de mise en relation des fournisseurs avec des acheteurs leaders du secteur du tourisme d’affaires à  Abidjan s’est tenue aujourd’hui dans la capitale économique ivoirienne.


Cet important atelier s’inscrit dans le cadre du Programme de Tourisme régional de l’Afrique de l’Ouest conduit par la Société Financière Internationale avec l’appui financier de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID) en collaboration avec la CCESP.


Le spécialiste principal du secteur privé, Alain Tienmfoltien Traoré du Programme régional du Groupe de la Banque Mondiale a affirmé que cette rencontre permettra de faciliter les échanges entre les grandes enseignes du secteur du Tourisme à  Abidjan et une première vague de potentiel fournisseurs locaux.


Il a déploré la faible représentativité du Tourisme d’affaires en Côte d’Ivoire malgré le taux de croissance enregistré par le pays ces 7 dernières années.


«Pour le tourisme d’affaires seulement 41% de la production locale est utilisée en Côte d’Ivoire. 59% est importé, c’est ce que nous voulons changer en mettant en relation des producteurs locaux et des entreprises leaders qui accueillent les touristes d’affaires, » a expliqué Alain Traoré au nom de la Société Financière Internationale dont le rôle est d’encadrer les producteurs locaux pour qu’ils soient à  même de produire en quantité et en qualité


Le spécialiste principal du secteur privé a révélé que le programme est financé par l’USAID à  hauteur de 1,8 million de dollars pour la Côte d’Ivoire et le Sénégal. 


 
«C’est un programme qui est lancé aussi bien en Côte d’Ivoire qu’au Sénégal. La SFI exécute le projet avec sa branche en charge du développement du secteur privé, »a-t-il précisé. 


Alain Traoré reconnaît que certains freins limitent les retombées positives des actions mises en œuvre pour l’augmentation de la part de la production locale dans le secteur du tourisme à  Abidjan.


Selon lui, la SFI observe une asymétrie d’informations entre acheteurs et fournisseurs, car les fournisseurs ne sont pas au courant des opportunités, les acheteurs peinent à  identifier les fournisseurs capables de les fournir.


Elle observe également des faiblesses dans l’offre locale à  cause de l’insuffisance de fournisseurs locaux capables de répondre aux besoins des acheteurs (et de leurs clients), notamment en termes de standards de qualité, de volumes, et de fiabilité.


Mariam Fadiga Fofana, Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat-Secteur Privé (CCESP) a rappelé que «l’ambition du Gouvernement est d’accroître la part de la production locale dans l’approvisionnement du Tourisme d’Affaires et de la Grande Distribution par le biais d’une approche d’assistance technique qui entend combler les gaps de capacités nécessaires aux entreprises productrices locales pour des partenariats commerciaux fructueux avec les grandes enseignes.


Selon elle, cette ambition passe d’une part, par la mise à  niveau de l’offre locale aux standards de variétés, de qualité, de quantité, de régularité et de traçabilité qu’exigent les acheteurs et d’autre part par l’établissement de prix et de délais de paiement qui garantissent une marge bénéficiaire et une liquidité convenables et adaptés à  la spécificité des PME.


 
La Conseillère Technique, représentant le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Mariama Koné a salué la tenue de cet atelier qui va contribuer à  l’amélioration de la relation entre les acheteurs et les fournisseurs.


Elle a encouragé, les fournisseurs à  s’inscrire dans toutes les initiatives qui permettent de développer leurs compétences, leur professionnalisme, bien entendu la qualité de leurs produits.


Mariama Koné a conclu que cette rencontre est une bonne opportunité pour les entrepreneurs locaux. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement