Sierra Leone Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sierra Leone : Pouvoir-opposition, Bio prêche pour une gouvernance inclusive
 

Sierra Leone : Pouvoir-opposition, Bio prêche pour une gouvernance inclusive

 
 
 
 6683 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 mars 2019 - 19:30

Julius Maada Bio et un leader de parti d’opposition (ph)

© koaci.com– Mardi 05 Mars 2019 – Le Président sierra léonais, Julius Maada Bio, a exhorté les leaders des partis politiques de l’opposition à  laisser de côté leurs divergences avec le parti au pouvoir, à  cultiver l’esprit de dialogue et la compréhension et à  se concentrer sur le développement national.

La rencontre qui a eu lieu le 1er mars dernier vise à  encourager le dialogue entre les partis politiques pour le développement national et la cohésion sociale dans le pays.

Selon une déclaration faite par la présidence à  l’issue de la rencontre entre le Président Bio et les chefs de partis politique, le Président Bio a exprimé son désir d’œuvrer pour une gouvernance inclusive.

Le Président a détaillé aux partis politiques les trois préoccupations nationales qui ont suscité un débat public à  savoir la nomination du commissaire aux élections pour la région du Sud, les commissions d'enquête et la déclaration de l'état d'urgence sur le viol.

En expliquant les raisons de sa déclaration de l’état d'urgence sur le viol, le Président Bio a expliqué que, lorsqu'il a vu les statistiques et écouté les récits de survivantes de viol, il s'est senti obligé de prendre des mesures urgentes.

En voulant se mettre au-dessus de la mêlée, Bio a souligné que la réunion vise également à  montrer que les politiciens ne sont pas des ennemis, mais qu'ils peuvent tous œuvrer pour un meilleur intérêt du pays. Au total, 17 partis politiques étaient représentés à  la réunion qui s'est achevée par une séance à  huis clos.

Rappelons qu’à  l’issue des élections législatives de mars 2018, le parti SLPP au pouvoir a remporté le vote mais sans majorité absolue au Parlement. Depuis lors, le gouvernement a du mal à  obtenir un consensus multipartite de la part de l'opposition pour ses programmes.

Les partis de l'opposition accusent le SLPP d'utiliser des tactiques inconstitutionnelles pour faire adopter des lois et des programmes gouvernementaux. En retour, le SLPP dit qu'il ne permettra pas à  l'opposition de rendre le pays ingouvernable en refusant de travailler avec le gouvernement.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008