Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CNEC, Johnson Kouassi affirme que 24 membres de son mouvement ont leur salaire sous contrôle et annonce l'acte 3 de la marche verte pour le 14 mars
 

Côte d'Ivoire : CNEC, Johnson Kouassi affirme que 24 membres de son mouvement ont leur salaire sous contrôle et annonce l'acte 3 de la marche verte pour le 14 mars

 
 
 
 13160 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 mars 2019 - 09:30


© koaci.com - Vendredi 8 Mars 2019 -Sanction des enseignants de l’Université FHB: « C’est un problème politique, la solution sera politique » (Johnson Kouassi).


Le Bureau exécutif de la Coordination nationale des enseignants du supérieur et des chercheurs de Côte d'Ivoire (CNEC) a animé jeudi à  son siège à  l’Université Félix Houphouët-Boigny, une conférence de presse pour faire le point de ses activités.


Le Professeur Johnson Kouassi, Secrétaire général de la coalition a à  l’occasion fait le point des heures complémentaires (HC).


Il a affirmé que, malgré la levée du mot d’ordre de grève, les HC n’ont pas été réglées jusqu’à  ce jour.


Selon lui, les enseignants n’ont pas encore eu de satisfaction.


«Notre président nous a braqués deux fois. L’année surpassée et l’année passée. Des arbitrages ont été faits le premier arbitrage a eu lieu le 17 mai 2018 par madame la ministre Ly Ramata. Il n’a pas respecté. Du 17 septembre au 18 octobre 2018, encore on a eu une grève sur la 2e séance des heures complémentaires sous sa gouvernance. Et comme solution, il a trouvé que les doyens soient les arbitres, les doyens nous ont donné raison. Jusqu’au aujourd’hui, les résolutions qui en sont sorties, il n’a pas encore accepté, » a expliqué le Professeur Johnson Kouassi


Il a ajouté que les HC ne sont pas satisfaites et ne sont pas payées à  la hauteur du bréviaire qui est le mode de calcul signé en son temps par l’ex-recteur Oyo Assekou.


 
Le SG est revenu sur les sanction qui frappent les enseignants de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.


Johnson Kouassi a affirmé que ses amis et lui ne se sentent pas concernées par cette décision et soutient qu’il n’est pas radié.


«Je ne suis pas radié. Nous ne sommes pas exclus, parce que pour nous, le conseil de l’université et la présidence n’ont pas la capacité de nous mettre hors de l’université. Seul le ministre de l’enseignement supérieur donc c’est une grave faute commise par le conseil. Le conseil et le Président de l’université peuvent nous donner les avertissements, mais pas aller jusqu'à  nous exclure,» a-t-il déclaré.


Le Secrétaire général estime que la décision prise est politique et la solution sera également.
« La preuve, dès que j’étais en prison, le mécanisme qui a abouti à  la prison, jusqu’à  ce que je retourne tout a été politique. Donc des solutions politiques seront données d’une part à  ces exclusions, d’autre part à  ces suspensions sinon, si ce n’est pas fait, l’école sera toujours fermée,» a prévenu Johnson Kouassi.


Le Professeur a annoncé que l’acte 3 de la marche verte est prévu le jeudi 14 mars prochain au sein de l’Université et a par ailleurs dénoncé la mise sous contrôle des salaires des syndicalistes grévistes.


«Au moment où nous vous parlons nos salaires sont sous contrôle. Nous membre de la CNEC. C’est la énième fois. Il suffit d’un oui ou non. Si nous sommes payés tôt c’est deux semaines après les autres, depuis bientôt trois mois. Cette fois, les salaires sont encore sous scellés, sous prétexte que nous avons fait grève. Nous sommes allés vers, le directeur des ressources humaines. On nous dit qu’il y a 24 personnes, dont la liste est venue du ministère de la fonction publique, » a indiqué Johnson Kouassi.


 
Il regrette le fait que les 24 personnes concernées sont malheureusement toute de la CNEC.
«Nous sommes bien d’accord, parce que nous reconnaissons n’avoir pas travaillé. Alors si c’est le cas, qu’on suspende le salaire de tout le monde. Si les uns sont payés, il faut que les autres soient payés, » a-t-il martelé. 


Le SG prévient que la CNEC ne va pas là¢cher et poursuit que hier, le syndicat a appelé certaines personnalités pour leur dire.


«Les personnalités qui se sont engagées pour qu’il y ait accalmie. Nous leur avons dit. Nous attendons leur réaction. Ce matin, Daloa nous appelle pour dire que les membres de la CNEC subissent le même sort. Et c’est par rapport à  ça nous allons entreprendre une tournée nationale très bientôt, » a conclu, le Professeur Kouassi. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Les populations du village de Krazandougou (Guémon) so...
 
 
Côte d'Ivoire: Les populations du village de  Krazandougou (Guémon) sortent enfin de l'obscurité
Société
 
Côte d'Ivoire: Montée des eaux à Bassam, la fête annuelle de l'Abissa...
 
 
Côte d'Ivoire: Montée des eaux à Bassam, la fête annuelle de l'Abissa reportée de 2 semaines
Côte d'Ivoire: Ivre un homme se tire dessus à Dabou
Société
Côte d'Ivoire: Ivre un homme se tire dessus à Dabou
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Sénégal: Grand Magal de Touba, les Mourides célèbrent le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké
Société
Sénégal: Grand Magal de Touba, les Mourides célèbrent le départ e...
Sénégal il y a 3 heures
 
RDC: Felix Tshisekedi se rend auprès des familles des victimes du crash
Société
RDC: Felix Tshisekedi se rend auprès des familles des victimes du...
Congo (RDC) il y a 3 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CNEC, Johnson Kouassi affirme que 24 membres de son mouvement ont leur salaire sous contrôle et annonce l'acte 3 de la marche verte pour le 14 mars
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KPAKOUE
Un Professeur d'Université, c'est bac+beaucoup, beaucoup. Il ne mérite pas ce traitement. Papier là  c'est pas facile hein ! Du respect pour le Professeur d'Université .
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Kpakouè on sen fout de ça!! C'est lui suu a choisi cette voie qu'il assume si ça la rendu aigri et jaloux comme d'ailleurs tous ces soit disant profs d'universités locaux..bac+beaucoup c'est ça qui est "kua" ?et ça doit lui donner le droit de perturber des réunions de direction de l'Univ.avec casses à  l'appui ? et de perturber des examens en emportant et déchirant les feuilles de composition des étudiants en plein bachotage?réponds kpakouè..
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Les agents de santé et de l'éducation sont, depuis les années 80, les parents pauvres des travailleurs sous nos tropiques, on le sait..mais ça été leur choix par envie, nécessité ou dépit et ils ne doivent pas en tenir rigueur aux autres..après les ponctions et le blocage des entrants d'argent de 25.000 comptes des grévistes de l'éducation nationale, on nous a donné l'ordre de bloquer leurs comptes courants et d'épargne..s'ils pénalisent les enfants, eux aussi ne vivront pas mieux..
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ziegler
Ces gens ne font pas honneur à  la profession d'enseignant. J'ai vu une vidéo qui m'a scandalisé. Johnson himself entrain de casser en sautant comme un basketteur, les luminaires de la présidence de l'Université. Un tel individu est tout simplement soit un voyou, soit un drogué. L'on peut être bardé de diplôme et être nul en savoir être.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Ziegler on a tous vu ces images vidéos qui passent encore en boucle sur le net..pathétique..pff.. .et y'a certains de ces pairs soi-disant profs aigris de leur état, qui lui sont solidaires et demandent qu'on le laisse en paix..comme si de rien était..pff..co profs prss..ploucs wèye!!.. Tous des corrupteurs d'esprit qui depuis les années 85-90 sacrifient voire même crucifient les étudiants à  eux confiés sur l'autel de leur nullité et aigreur..wodié, moriféré, gbagbo, etc..pfff
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
zyeux clairh
johoson kouassi est un chef milicien ghaneen venu du ghana. je demande aux autorites de'etre vigilant sur tout le mouvement de ce milicien vaincu. il doit etre totalement radie de l'universite et les faire remplacer par des ivoiriens. Bande rats. syndicaliste n'est synonyme d'insubordination. sale fils pute.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
zyeux clairh
je demande aux autorites d'exclure le milicien johonson des Universites du pays. c'est un chef miliciens venu du ghana.Nous le suivons de pres. espece de rat.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement