Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Plateau, après Ehouo, plaintes contre une dizaine de cadres élus
 

Côte d'Ivoire: Plateau, après Ehouo, plaintes contre une dizaine de cadres élus

 
 
 
 24842 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 mars 2019 - 15:48

Koffi mardi à  Abidjan (ph KOACI)


© koaci.com– Mardi 12 Mars 2019 – La délégation de trois de la mairie du Plateau arrive à  expiration dans quelques jours, conformément aux dispositions de la loi.


Des populations de la commune sont inquiètes de l’installation prochaine du maire élu Ehouo Jacques.


Par la voix de Koffi Martin, ancien cadre à  la RAN, ces populations ont exprimé leur inquiétude face à  la presse aujourd’hui d’autant plus que le maire élu est l’objet de poursuites judiciaires pour des faits de malversations orchestrées dans la commune avec le maire sortant.


“Nous veillerons que cette affaire connaisse une suite judiciaire pour la manifestation de la vérité et que cela ne soit l’objet d’aucun arrangement politique , Force doit être la loi,” a déclaré Koffi Martin.


Au regard des articles 140,141 et 142 du code électorale qui prescrivent des cas d’inéligibilités et de déchéances de mandat électif, le conférencier du jour a annoncé qu’il saisira la commission électorale indépendante (CEI) et le Parquet pour se pencher avec diligence sur le cas d’une dizaine de personnalités membres élus sur la liste de Ehouo Jacques en porte-à  faux avec les dites lois.


L’ancien cadre de la RAN et resident du Plateau a pris l’exemple de la l’entreprise “Moyer entreprise” gérée par Kokola N’Doumi Cécile, entrepreneur des services municipaux qui est liée par un contrat pour l’entretien des locaux administratifs communaux et en 5ème position sur la liste du maire vainqueur.


“Nous prenons l’opinion à  témoin quant à  l'application stricte des lois et règlements en vigueur et nous en appelons au sens élevé de la responsabilité collective pour la pleine application de celle-ci. Nous disons que la vie de la cité est avant tout une quête perpétuelle du bien-être des populations et du développement partagé dans un climat de paix, chose à  laquelle nous sommes profondément attachés,” a-t-il précisé.


Ces populations ne souhaitent pas l’installation du maire élu si le pouvoir de la délégation arrivait à  échéance.


Leur vœu est que la commune du Plateau soit bien gérée au service de tous et non d’un clan aux méthodes indélicates.


Les populations qui se sont prononcées aujourd’hui, rejettent un arrangement politique comme mode de règlement de l’affaire de l’installation du Conseil municipal de la commune du Plateau en dehors de la loi.


 

Par ailleurs, les conseillers de la liste du “Renouveau” réservent le droit de remettre leurs mandats à  la Commission chargée des élections pour ne pas prendre part à  la un Conseil frappé d’illégalité et de déchéance.


Le souhait des populations est que chacun dans un souci de transparence de respect de la probité dans la gestion de la chose publique de la recherche de la paix et de la vérité agir avec responsabilité pour une commune ambitieuse et renouvelée avec la Côte d’Ivoire.


Quelques extraits des dispositions des articles suscités par le conférencier qui était entouré des responsables locaux des partis membres du RHDP.


Article 140- Sont inéligibles:


-Les personnes ayant acquis la nationalité ivoirienne depuis moins de dix ans,
-Les personnes secourues par un budget communal,
-Les présidents de Conseil et conseillers régionaux, les maires, adjoints au maire et conseillers municipaux, les présidents de conseillers ruraux démis d’office pour malversations, même s’ils n’ont pas encouru de peine privative de droits civiques sans prejudice des dispositions de la loi relative à  l’organisation municipal.
Article 141; -Sont inéligibles dans le resort où ils exercent leurs fonctions:
-les préfets, sous-préfets, secrétaires généraux de préfecture et chefs de cabinet de préfet;
 
-les magistrats;
-Les comptables des deniers communaux et les entrepreneurs des services municipaux,
-Les agents salariés de la commune, non compris ceux qui étant fonctionnaires publics ou exerçant une profession indépendante, ne reçoivent une indemnité de la commune qu’à  raison des services qu’ils lui rendent dans l’exercice de cette profession,
-Les fonctionnaires ou autres agents de l’Etat chargés d’attribution de tutelle des collectivités décentralisées à  quelque titre et à  quelque niveau que ce soit,

-les militaires et assimilés.


Article 142- Tout conseiller municipal qui, pour une cause quelconque survenue après son élection, se trouve dans l’un des cas d’inéligibilité est immédiatement démis de ses fonctions par l’autorité de tutelle sur proposition de la Commission chargée des élections.


La décision de l’autorité de tutelle est susceptible de recours par l’intéressé devant le conseil d’Etat dans les sept jours de la notification.


Ce recours est suspensif.


Le conseil d’Etat statue dans un délai de sept jours.


Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Nigeria: Abuja, une manifestation pour la libération d' Omoyele Sowore...
 
 
Nigeria: Abuja, une manifestation pour la libération d' Omoyele Sowore dispersée par la police
Politique
 
Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, déclaration commune pour les gro...
 
 
Côte d'Ivoire :  Assemblée nationale, déclaration commune pour les groupes parlementaires Rassemblement, Vox populi et PDCI
Côte d'Ivoire :  Gestion de la CNPS, Amon Tanoh rassure les députés : « La Caisse est excédentaire au niveau de ses ressources qui lui permettent de faire face à tous ses engagements financiers»
Politique
Côte d'Ivoire : Gestion de la CNPS, Amon Tanoh rassure les déput...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Algérie: Un an de prison 22 manifestants qui avaient brandi un drapeau berbère
Politique
Algérie: Un an de prison 22 manifestants qui avaient brandi un dr...
Algérie il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, Abidjan sollicite l'ONU pour un accompagnement du processus électoral
Politique
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, Abidjan sollicite l'ONU pour...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Plateau, après Ehouo, plaintes contre une dizaine de cadres élus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Yassouha Sran
"...Ces populations ne souhaitent pas l’installation du maire élu si le pouvoir de la délégation arrivait à  échéance. Leur vœu est que la commune du Plateau Rechercher Plateau soit bien gérée au service de tous et non d’un clan aux méthodes indélicates". Chères populations, où étiez vous pendant les élections municipales. Le jeune vous a battu sans bruit avec votre RHPD. Ibièkissè
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
Ils se débattent depuis le scoop de koaci de vendredi sur Ehouo. Je pense qu'il faut passer à  autre chose et laisser Ehouo s'installer au poste de maire vu qu'il est poursuivi il sera peut être révoqué ensuite comme son oncle au regard de la lourdeur du dossier
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Veuillez ne pas oublier la phrase en grand marquee " Sont inéligibles dans le ressort où ils exercent leurs fonctions " ( non pas ayant exerce).Si madame Kokola au moment du dépôt de la liste était toujours en fonction comme responsable de ladite entreprise ou que l'entreprise se trouve toujours lié par un contrat à  la mairie du Plateau et que dame Kokola a des intérêts dans l'entreprise alors de fait , elle doit être déclarée démissionnaire. Cependant si madame Kokola (tout comme Jacques Ehouo avec Negcom) n'en était plus la gérante et ayant cédé ses parts de l entreprise votre pretexte tombe à  l'eau.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
Couly je suis d'avis avec toi.IL faut arrêter de manipuler les Ivoiriens.La côte d'Ivoire n'a plus besoin de ça.Le désordre pourra desservir le pouvoir actuel.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
IL faut éviter les palabres inutiles dans ce pays qui a déjà  trop souffert.C'est Ehouo qui a remporté les élections municipales au plateau.Et c'est tout.Et lorsqu'il aura des rapports sur la violation des droits de l'homme en Rci on dira que c'est un mensonge
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
De quelles populations qui refusent l'installation de Ehouo dont ils parlent ce tocard? des populations ébrié qui ont massivement élu Ehouo ? de la poignée d'habitants au plateau ou des milliers de mossi et de moutons ou rien, transportés par dizaine de cars au plateau mais qui n'ont pu, malgré la machine de fraude et de violence, fait gagner le RHDP ? Car il s'agit bien de ces cancres du RHDP qui refusent toujours d'accepter leur défaite
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
IL SE DIT QUE EHOUO SERAIT PRÊT À REJOINDRE LE RHDP..rires..c'est peut-être de ce arrangement dont parle Koffi Martin, néanmoins, Article 45 : Il est procédé au renouvellement du Conseil dans les trois mois à  compter de la nomination de la délégation spéciale. (.....). Si le temps restant à  courir après la dissolution du conseil excède un an, le délai visé au premier alinéa du présent article peut être prorogé par l'autorité de tutelle pour une période de trois mois renouvelable une fois.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ATTOS
Cela fait plus de trois mois cher koffi, le conférencier, qu'après la forfaiture du sieur Yapi, l'installation du maire EHOUO dure. Ce que nous oublions nous les humains, c'est que les pensées de Dieu ne sont pas nos pensées, ses chemins ne sont pas nos chemins. En outre, aucun crime n'est parfait. Donc le cas EHOUO est vraiment un os dans gorges, vous et vos mandants. Les ivoiriens qui ne sont pas tombés de la dernière pluie, vous regardent avec de grands yeux. Allons seulement!
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Yassouha, Joperfal, Couly, Mesmin svp les textes son claires et devront Eyre appliqués.. Minan s'ils participent à  la manifestation de la réalité et de la vérité des magouilles à  hauteur de "llions" et de "llards", des aménagements sont possibles..même la mort ça se discute, cest dire que même Dieu sait etre compréhensif.. à  eux d'être souples et coopératifs..
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Aucun élu n'est au-dessus de la loi. Un point. Un trait. Toujours les mêmes nègres frontistes en train de défendre l'indéfendable. Donc tout quidam parce qu'élu pourrait tuer, piller et violer sans impunité. Non... Les mêmes dindons se croient encore sous la refornication pardon refondation. La loi sera dite. Le pays avance....On avance avec... Nexxxtttt....
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Mais ces sont des malades mentaux ces gars... avec le visages de connards achetés... pffffffff pauvres moutons suiveurs... vous ne trouvez plus rien contre le pdci... pitoyable... vous avez été lamentablement battus aux élections au lieu de fuir vous cacher avec votre honte vous venez l étaler sur la place public... quand on n'est minoritaire on ne vient pas raconter sa vie.. si vous cherchez des detourneurs allez regarder chez vous les unifiés.. mais préparez vous à  rendre gorge le moment venu... i biêkissè
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement