Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Plus de 700 terroristes détenus dans des prisons de haute sécurité
 

Burkina Faso : Plus de 700 terroristes détenus dans des prisons de haute sécurité

 
 
 
 8065 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 mars 2019 - 11:10



© koaci.com - Vendredi 15 Mars 2019 -Plus de 700 terroristes sont détenus dans des prisons de haute sécurité au Burkina Faso, a annoncé le ministre de la Communication Remis Fulgance Dandjinou.

«Il y’a à  ce jour 700 présumés terroristes détenus dans les prisons de haute sécurité », a indiqué M. Dandjinou dans un communiqué.

Le Burkina Faso, qui fait face depuis quatre ans à  des attaques terroristes de plus en plus régulières et meurtrières, tant chez les civils que chez les éléments de sécurité, a initié des opérations de sécurisation du territoire national, des personnes et des biens.

En février, l’armérite avait annoncé avoir tué 146 terroristes, l’or d’une opération en riposte à  une attaque qui avait fait 14 morts à  Kain, localité du nord du pays.

A l’issue d’une enquête, le mouvement burkinabé des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) a accusé l’armée d’avoir exécuté sommairement au moins 60 civils parmi les 146 tués.

Réagissant à  ce rapport du MBDHP, le porte-parole du gouvernement avait rappelé que « toutes les opérations de sécurisation du territoire sont menées en respectant le principe de la gradation de la force que sont successivement le simple contrôle, l’interpellation, l’arrestation et la neutralisation en cas de nécessité».

Le gouvernement « prend acte des allégations et rassure que des investigations sont en cours sur les faits présentés », a indiqué M. Dandjinou tout en « émettant des réserves sur les méthodes d’investigations des acteurs des mouvements de défense des droits humains ».

« En attendant les résultats des investigations de la justice militaire, la version des faits est celle communiquée par l’état-major général des armées », a-t-il conclu.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso : 1,9 million de personnes ont besoin d'eau en urgence
 
 
Burkina Faso : 1,9 million de personnes ont besoin d'eau en urgence
Société
 
Côte d'Ivoire : Un homme se pend dans un maquis à Abobo
 
 
Côte d'Ivoire : Un homme se pend dans un maquis à Abobo
Côte d'Ivoire :  Marche verte à Port-Bouët, les écologistes débarrassent les plages des déchets et interpellent sur la nécessité de lutter contre la pollution maritime
Société
Côte d'Ivoire : Marche verte à Port-Bouët, les écologistes débar...
Côte d'Ivoire il y a 17 heures
 
Côte d'Ivoire :  Un opérateur agréé par l'Etat annonce la construction de 1179 villas à Eloka dans la commune de Bingerville
Société
Côte d'Ivoire : Un opérateur agréé par l'Etat annonce la constru...
Côte d'Ivoire il y a 17 heures
 
Burkina Faso : Un marché complètement ravagé par un incendie à Ouagadougou
Société
Burkina Faso : Un marché complètement ravagé par un incendie à Ou...
Burkina Faso il y a 19 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Plus de 700 terroristes détenus dans des prisons de haute sécurité
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
16323
Un nombre inquiétant. Vraiment inquiétant ! Je crois que la CEDEAO et l'UA doivent venir massivement en aide a ce pays ainsi qu'au pays frère du Mali. Cela n'arrive pas qu'aux autres. Si cela n'est pas circonscrit dans ces pays, nous serons les prochaines victimes sur leur liste surtout avec nos frontières poreuses. Vigilance ! Il faut avancer sur ce dossier dêh !
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Avez vous l'impression que l'armée est mieux gérée de nos jours que ces dernières années?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Chassez Alassane Ouattara par les armes", condamnez vous les propos...
 
6302
Oui
67%  
 
2811
Non
30%  
 
271
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement