Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Renforcement des capacités des parlements de jeunes de la CEDEAO sur les questions relatives au dividende démographique à  Cotonou
 

Côte d'Ivoire : Renforcement des capacités des parlements de jeunes de la CEDEAO sur les questions relatives au dividende démographique à  Cotonou

 
 
 
 3442 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 25 mars 2019 - 14:20

© koaci.com -Lundi 25 Mars 2019 - La création d’un environnement social, législatif, et réglementaire favorable à  la promotion de la santé des adolescent(e)s et des jeunes en général et de la SRA en particulier est au cœur de la coopération entre le Gouvernement allemand et la CEDEAO.

En effet, depuis 2010,la délégation du parlement des jeunes de CI conduite  par son président national, l'honorable Vah Josué et de la vice -présidente chargée de la promotion féminine  et des affaires sociales, l'honorable Bosso Asséré Anne et les deux parties ont mis en place un Mécanisme de Financement Régional (MFR) à  travers le « Programme régional santé de la reproduction et prévention du VIH /Sida dans la région de la CEDEAO » (PRSR). L’une des composantes de ce programme vise à  accompagner l’engagement civique et citoyen des parlements des jeunes (PJ).


L’OOAS est chargée de l’organisation technique de la réunion en collaboration avec HP+ et l’Assemblée nationale du Bénin. Une méthode de formation interactive avec des travaux de groupe et de restitution des résultats en plénière sera adoptée apprend KOACI et se tiendra du 27 au 29 Mars à  Cotonou au Bénin qui verra la présentation par Mr Vah Josué d'un plan de communication sur le Parlement des Jeunes.

En outre, les parlements des jeunes en Afrique (JP), ont été créés conformément à  la recommandation des Chefs d’États et de Gouvernement de l’espace francophone en 1999 au sommet de Moncton (Canada) de créer le Parlement Francophone des Jeunes et de confier sa mise en œuvre à  l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF). Ainsi, dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest des parlements des jeunes ont vu le jour. L’un des objectifs qui encadrent le fonctionnement de ces parlements est d’accompagner, éclairer et attirer l’attention des dirigeants sur des questions concernant la jeunesse.

Plusieurs objectifs généraux sont attendus à  cette réunion dont : Renforcer la compréhension des jeunes parlementaires sur les concepts ODD/DD, Renforcer les capacités des jeunes des « PJ » sur le plaidoyer en faveur de la PF pour la réalisation des ODD et la capture du Dividende Démographique ; Contribuer en synergie avec les Parlements Nationaux à  la mobilisation effective de ressources pour l’atteinte de l’objectif fixé pendant la rencontre de haut niveau de Ouagadougou (augmentation annuelle de 2% du budget de la santé) ; Renforcer les capacités des jeunes des « PJ » sur le Droit parlementaire et processus du travail parlementaire ainsi que le processus d’élaboration, d’exécution et de suivi du budgétaire public ; Faciliter la discussion et les échanges entre les jeunes sur leur plus grande implication dans les questions de populations et développement. Et explorer les possibilités de financement des parlements des jeunes par l’OOAS.

Par ailleurs, l’Afrique est, pour beaucoup d’observateurs, le continent du futur si l’on considère la jeunesse et la dynamique de sa population ainsi que la vitalité de sa croissance économique. Aujourd’hui plus de 60 % de la population africaine à  moins de 25 ans. Si ces jeunes sont bien formés, en bonne santé et productifs, ils constituent un levier important pour relever les défis du continent en matière de développement durable et générer des résultats inattendus tels que la maitrise du concept « ODD » et de « DD » et ces différents piliers ; et les possibilités de financement des parlements des jeunes par l’OOAS qui seront explorées et discutées en plénière.


A contrario, une jeunesse au chômage, oisive, mal encadrée compromettra le développement du continent. Il est donc nécessaire que la compréhension des représentants des jeunes au parlement soit renforcée sur le concept de dividende démographique et ses différents piliers.

Pour ce faire, l’OOAS, organise à  compter du mercredi prochain au vendredi un atelier à  Cotonou en vue de renforcer les capacités des parlements de jeunes de la CEDEAO sur les questions relatives au dividende démographique, au droit parlementaire/processus du travail parlementaire et au processus d’exécution et de suivi budgétaire. Au sortie de cette réunion, l’équipe rendra une visite de courtoisie au Président de l’Assemblée Nationale du Bénin.

Donatien Kautcha


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement