Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : San Pedro, devant le maire Anoblé Félix, les artisans démentent la rumeur de désobéissance fiscale
 

Côte d'Ivoire : San Pedro, devant le maire Anoblé Félix, les artisans démentent la rumeur de désobéissance fiscale

 
 
 
 5401 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 mars 2019 - 19:39


© koaci.com -Mardi 26 Mars 2019 - Les artisans de la chambre Nationale des métiers ont, à  travers une rencontre avec le maire de la commune, démenti la nouvelle qui faisait état d'une sorte d'incivisme fiscale en gestation dans la cité balnéaire, comme rapporté à  KOACI par une source sur place. 


Le civisme fiscal qui, à  en croire des déclarations, serait en marche à  San-Pedro, et ne saurait être facteur de désobéissance fiscale, comme laisse entendre dans la ville, une rumeur de pression fiscale exercée par la mairie sur les petits acteurs économiques assujettis aux taxes municipales. 


C'est dans ce cadre que le Dimanche 24 Mars dernier à  la salle de mariages de la mairie de San-Pedro, le monde des artisans a publiquement démenti la rumeur faisant état de ce que ces opérateurs économiques, auraient décidé de ne plus s'acquitter de leur devoir fiscal dans le cadre de la nouvelle politique de recouvrement des taxes municipales. « Faux ! Archifaux ! 


 

Aucune réunion formelle n'a eu lieu à  cet effet. Toutefois, de nombreux artisans qui ne comprennent pas certainement, les dernières augmentations des taxes grognent. C'est pourquoi, ils sont venus, massivement, à  cette rencontre en vue d'échanger avec le nouveau maire de la commune.» a laissé entendre en guise de démenti, Monsoh Assa Hypolyte, président de la Chambre Nationale des Métiers de Côte d'Ivoire ( CNMCI) de la région du Bas-Sassandra. Rassuré de la bonne disposition de ses interlocuteurs à  cultiver le civisme fiscal, le maire Anoblé Félix a fait deux précisions de taille.


 « Le maire ne fixe pas les impôts et les taxes. Ce sont les députés, sur propositions du gouvernement, qui fixent les taxes à  l'Assemblée Nationale. Aussi, il n'y a pas eu de nouvelles augmentations de taxes, la nouvelle équipe ne fait qu'appliquer les montants prescrits par le code général des impôts.» a expliqué le maire avec une application pédagogique.


 À la suite d'un tour d'horizon effectué par Anoblé Félix sur les ateliers de couture, après son argumentation, a déploré le fait que " la taxe est fixée par tête de machine à  hauteur de 2.500 fcfa / machine. Par le passé, le tailleur qui avait 3 machines payait le même montant que celui qui avait une seule machine, ce n'est pas légal et ce n'est pas juste.» 


Poursuivant, l'édile a exhorté les artisans à  s'approprier les textes de Droit sur les taxes et impôts surtout le code général des impôts notamment le chapitre sur les taxes des collectivités en ses pages allant de 474 à  la page 505. 


Pour le maire Anoblé Félix, cette rencontre avec les représentants des 245 branches des corps de métiers qui composent la Chambre Nationale des Métiers de Côte d'Ivoire (CNMCI), vise à  recueillir leurs préoccupations et à  apporter des réponses idoines.


T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008