Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Apologie du terrorisme, cinq ans de travaux forcés requis contre l'élève Saër Kébé
 

Sénégal : Apologie du terrorisme, cinq ans de travaux forcés requis contre l'élève Saër Kébé

 
 
 
 2952 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 mars 2019 - 12:08

Palais de justice de Dakar

©koaci.com-Jeudi 28 Mars 2019 – Nous vous informions hier qu’au Sénégal la chambre criminelle spéciale a repris du service pour juger deux individus poursuivis pour apologie du terrorisme. En marge du procès, le procureur a requis contre l’élève Saër Kébé, comme relevé sur place par KOACI.COM.

L'accusé Saër Kébé risque cinq ans de travaux forcés. C'est du moins la réquisition du substitut du procureur. Pour la procureur Adji Fatou Diouf, les faits pour lesquels l'élève est poursuivi, sont établis.  

Le représentant du ministère public est d'avis qu'en postant des menaces d'attentat sur la page Facebook de l'Ambassade des Etats-Unis et des forces armées israéliennes, Saër Kébé a posé des actes prouvant qu'il veut s'en prendre aux intérêts de ces deux pays au Sénégal.  

Pour donc le substitut du procureur, l'acte de terrorisme par menace est établi. De même, le maitre des poursuite est convaincue que Saër Kébé est coupable d'apologie du terrorisme

Pour ce qui est de l’autre accusé le maître coranique Boubacar Dianko (49 ans), les choses semble plus corser. Et pour cause, la procureur a demandé à  ce qu’il soit condamné aux travaux forcés à  perpétuité.

Le délibéré de ce deuxième procès pour terrorisme au Sénégal, après celui de l’Imam Ndao et compagnie sera rendu le 10 avril 2019.

Pour mémoire, Saër Kébé et Imam Dianko sont jugés pour apologie du terrorisme et association de malfaiteurs en relation avec une activité terroriste

Élève au lycée Demba Diop de Mbour, Saër Kébé est en prison depuis 2015 pour un post qu'il a fait sur la page de l'ambassade des États-Unis. Dans ce message, l'élève qui défend la cause des Palestiniens avait menacé les Américains d'attaques terroristes. 

L’Imam Dianko quant à  lui a été arrêté en 2013 par des éléments de la Direction de la surveillance du territoire (Dts) alors qu’il tentait de rallier le Nord du Mali, en proie aux attaques Djihadistes.

Les policiers qui l’ont appréhendé, le suspectent d’avoir des « liaisons dangereuses » avec le Mouvement pour l’unité et le jihad en Afrique de l’Ouest ( Mujao ). Depuis lors, il est en détention.




Sidy Djimby Ndao , Dakar


Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement