Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Conseil National des Droits de l'Homme, Namizata Sangaré  élue présidente décline  ses priorités
 

Côte d'Ivoire : Conseil National des Droits de l'Homme, Namizata Sangaré élue présidente décline ses priorités

 
 
 
 3297 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 05 avril 2019 - 09:01

Mme Sangaré jeudi à  Abidjan

© Koaci.com - Vendredi 5 Avril 2019 – Namizata Sangaré experte en droit de l'homme au sein du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), a été élue jeudi à  la tête de l’institution.

Nommée Commissaire centrale du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) à  la faveur du décret n°2019-165 du 27 février 2019, au titre des Experts parmi les 12 commissaires centraux, Madame Meité Namizata épouse Sangaré, a été élue, à  l’unanimité des 12 commissaires centraux, présidente du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH).

« Je remercie l'ensemble des conseillers pour la confiance qu’ils m’ont accordée. Je sais que je pourrai compter sur eux grà¢ce à  leur motivation et aux qualités de chacun. Ensemble, nous mettrons toutes nos compétences et notre disponibilité au service des populations et dans l’intérêt de notre nation », s’est-elle exprimée à  l’issue de ce scrutin.

Aussitôt après son élection, la nouvelle présidente du CNDH a animé une conférence de presse pour décliner ses priorités.

Elle entend renforcer la notoriété du CNDH, tout en assumant pleinement son mandat de promotion, de protection et de défense des droits de l’homme. A cet effet, elle prévoit poursuivre le suivi des défis à  relever au niveau sécuritaire, du droit à  l’éducation, de la coopération internationale. Elle entend jouer pleinement sa partition dans le processus électoral à  venir pour des élections apaisées avec des résultats acceptés de tous.

En dehors de la présidente, Dr Marie-Paule KODJO, commissaire centrale nommée au titre des organisations de défense des droits de la femme a été élue l’unanimité, Vice-présidente. Quant Monsieur BAMBA Sindou, lui a été Secrétaire exécutif, commissaire central nommé au titre des organisations non gouvernementales de promotion et de protection des droits de l’homme avec 8 voix sur 12.

Ce bureau exécutif est le tout premier mis en place pour le compte du CNDH à  la faveur de la loi N° 2018-900 du 30 novembre 2018 portant création, organisation, attributions et fonctionnement dudit Conseil.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour prétendre à la présidence de la FIF?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Mauvaise gestion, vers une faillite de la BHCI?
 
2662
Oui
83%  
 
431
Non
13%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement