Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le gouvernement interdit les manifestations du Mrc
 

Cameroun : Le gouvernement interdit les manifestations du Mrc

 
 
 
 3006 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 06 avril 2019 - 07:03

(Ph)


©koaci.com - Samedi 6 Avril 2019- Paul Atanga Nji le ministre de l’Administration territoriale (Minat) a annoncé ce vendredi l’interdiction des manifestations des 6 et 13 avril 2019 que programmait le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) parti de Maurice Kamto, candidat malheureux à  l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Le Minat attribue aux dirigeants du Mrc les actes de vandalisme dans les ambassades du Cameroun en France et en Allemagne du 26 janvier dernier.

Les responsables du Mrc ont appelé leurs militants à  manifester le 6 avril, « une date qui rappelle aux camerounais de tristes évènements », écrit Paul Atanga Nji en faisant allusion au coup d’Etat manqué du 6 avril 1984.

Le ministre de l’Administration territoriale, menace d’appliquer la loi sur les partis politiques dans toute sa rigueur si le Mrc persistait à  « défier l’autorité de l’Etat ».

En rappel, des dirigeants du Mrc arrêtés à  Douala le 28 janvier dernier sont poursuivis pour des faits d’insurrection, de rébellion et d’hostilité envers la patrie.

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-kamto-reconnait-enfin-victoire-biya-souhaite-discuter-avec-president-128918.html


Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008