Burkina Faso Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Lutte contre le cancer, le premier  centre de radiothérapie fonctionnel dans 14 mois
 

Burkina Faso : Lutte contre le cancer, le premier centre de radiothérapie fonctionnel dans 14 mois

 
 
 
 2998 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 07 avril 2019 - 09:34

©Koaci.com - Dimanche 7 avril 2019 - Le premier centre de radiothérapie, pour la lutte contre le cancer, dont la construction a été lancée samedi, sera fonctionnel dans 14 mois et devra permettre de prendre en charge 1500 patients par an.

La première pierre de ce centre, qui sera érigé au centre hospitalier universitaire de Bogodogo, a été effectuée par Mme Sika Kaboré, épouse du président du Faso.

Selon Mme Kaboré, cette unité de radiothérapie, dont le coût est estimé à  environ 7 milliards 700 millions de francs CFA, est une offre providentielle car plusieurs patients pourront recevoir des soins complets au Burkina Faso.

«Avec cette unité nous pourrons prendre en charge 1500 patients par an pour un traitement complet ici même au Burkina», a-t-elle expliqué.

Selon Mme Kaboré, «tous les malades ayant passé les étapes de dépistage, de chirurgie ou la chimiothérapie, étaient obligés de changer de pays pour terminer le traitement avec la radiothérapie », souhaitant qu’une fois l’unité terminée, « un certain nombre de patients puissent être pris en charge gratuitement ».

Elle a également exprimé sa reconnaissance à  l’Emir du Qatar qui accompagne le Burkina Faso, dans la réalisation de cette unité à  travers le Fond Qatari pour le Développement.

Pour le ministre de la santé Léonie Claudine Lougué, l’unité de radiothérapie, devra respecter les normes de l’Agence internationale de l’Energie atomique, et sera équipée de matériels de dernière génération.

Cette unité va surtout permettre de traiter tout type de cancer, selon les standards internationaux. L’infrastructure abritera aussi en son sein, une unité de curiethérapie et un scanner de simulation.

«La construction de cette unité est un signe fort du gouvernement et un engagement du chef de l’Etat à  déclarer la guerre au cancer», a-t-elle conclu

« La construction de cette unité est un signe fort du gouvernement et un engagement du chef de l’Etat à  déclarer la guerre au cancer », a-t-elle précisée.

Dans un délai de 14 mois, cette infrastructure viendra combler un maillon manquant pour la prise en charge complète du cancer au Burkina Faso.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
4
Oui
0%  
 
1382
Non
97%  
 
36
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008