Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire « Rastas » tabassés par des gendarmes, une plainte sera déposée, Ange Kessy reçoit une délégation des concernés
 

Côte d'Ivoire : Affaire « Rastas » tabassés par des gendarmes, une plainte sera déposée, Ange Kessy reçoit une délégation des concernés

 
 
 
 10583 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 avril 2019 - 17:18

"Rasta" au Parker Place et rencontre ce jeudi avec Ange Kessy, procureur militaire (Ph KOACI)

©Jeudi 11 Avril 2019 – L’affaire est loin d’être terminée. La communauté « rasta » ne compte pas se laisser faire. Elle compte aller jusqu’au bout de cette histoire.

Comme révélé en exclusivité mardi par KOACI, des membres de la communauté «Rasta » de Côte d’Ivoire avaient dimanche dernier, été tabassés à  coups de matraques par des gendarmes avec des chiens après leur irruption dans le village Rasta de Vridi. Les cheveux de certains ont été coupés, d’autres ont été arrosés avec de l'eau.

Hier mercredi dans la soirée, la communauté « Rasta » s’est rassemblée au Parker Place pour une rencontre d’information.

Selon nos informations, ils ont décidé de poursuivre cette affaire devant les tribunaux pour que réparation soit faite.

Selon Spyrow Fayaman, l’un des responsables de la communauté, la rencontre d’hier était dans un premier temps une rencontre d’information. Un comité a été mis en place pour être les porte-paroles des victime'>victimes.

Au-delà  des la rencontre, un huissier a été commis pour aller constater les dégà¢ts au village « Rasta ».

« L’huissier a constaté les dégà¢ts et il a recueilli les témoignages des différentes victime'>victimes, des coups et blessures dont ils ont été victime'>victimes. L’huissier va faire la déposition chez l’avocat qui à  son tour va porter plainte », explique Spyrow Fayaman.

Nous apprenons ce jour que le commissaire du gouvernement Ange Kessi a reçu une délégation de la communauté Rasta composée de Kajeem et Spyrow Fayaman. Le commissaire du gouvernement a voulu avoir les détails de l’affaire selon notre source.

« Il (Ange Kessy Ndlr) nous a écouté, on a donné la version des témoignages de nos frères. Il a dit qu’il a pris acte, il nous a donné des conseils et nous a orientés. Il a dit qu’on porte déjà  plainte pour qu’après il convoque le commandant pour suivre l’affaire », afait remarquer Spyrow Fayaman.

Pour rappel le dimanche dernier, des gendarmes ont fait irruption dans le village « rasta » de Vridi et ont tabassé ces dernier tout en rasant leurs cheveux.



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso: Une quinzaine de terroristes abattus et un gendarme tué...
 
 
Burkina Faso:  Une quinzaine de terroristes abattus et un gendarme tué dans une attaque à Arbinda
Société
 
Côte d'Ivoire: Se plaignant de douleur, une dame retrouvée morte pendu...
 
 
Côte d'Ivoire: Se plaignant de douleur, une dame retrouvée morte pendue non loin de son  domicile
Côte d'Ivoire: À Man, alors que les populations s'impatientaient après le passage de Gon, début effectif des travaux de bitumage
Société
Côte d'Ivoire: À Man, alors que les populations s'impatientaient...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
Mali: Peine de mort pour l'assassin présumé d'un imam à Bamako
Société
Mali: Peine de mort pour l'assassin présumé d'un imam à Bamako
Mali il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: Des agents de CI-logistique veulent paralyser le  guichet unique automobile le vendredi prochain
Société
Côte d'Ivoire: Des agents de CI-logistique veulent paralyser le...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire « Rastas » tabassés par des gendarmes, une plainte sera déposée, Ange Kessy reçoit une délégation des concernés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
OULAI DE BEOUE zea
C'est difficile a contenir, c'est glaçant, c'est écœurant. Ces hommes en aucun cas depuis Houphouët-Boigny n'ont été humilié a ce point. Par conséquent, il n'ont jamais constitué un danger pour la société contrairement a la milice Ouattara (MICROBES) qui tue,viole, braquage. Ces Gendarmes payeront pour ce acte tôt ou tard.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Ces Gendarmes devraient plutôt aller arracher les longues mèches-rasta du fils Jamaicain de DRAMANE Ouattara.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Quand il y a un peu de tout dans les rangs c'est difficile... Il nous faudra extraire les bepc et cepe dans les rangs...ce sera mieux ...Les masters c'est l'émergence...Oui....pour éviter les réaction de déficience intellectuelle préjudiciable au contribuable...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
faisons la paix
oulai de beoue recherchons la paix pour la stabilite de ce pays
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ABEFOH
Hum! Il y'a quand même des questions hein : 1)pourquoi les gendarmes ont-ils fait cette descente dans le village RASTA? 2) Les gendarmes ont-ils reçu une information qui puisse les pousser de la sorte? 3) Pourquoi les gendarmes ont-ils rasé les rastamans? Dans tous les cas, les enquêtes nous situeront; pourvu qu'elle aboutisse
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
zyeux clairh
C'est des drogues, loin de rasta, ils vendent de la cocacaines, du cannabis,.....sous le faux non de rasta.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement