Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le Gouvernement promet la destruction des 18 mille tonnes de riz birman «avariés»
 

Côte d'Ivoire : Le Gouvernement promet la destruction des 18 mille tonnes de riz birman «avariés»

 
 
 
 9314 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 avril 2019 - 10:01

Vue du riz impropre qui sera détruit


© koaci.com - Jeudi 11 Avril 2019 - Les 18 mille tonnes de riz birman en provenance de la Guinée qui ont qui été débarquées au Port autonome d’Abidjan après avoir été achetées par un grossiste, continuent de défrayer la chronique. 


Après les analyses prélevées sur ce riz par les autorités (relevés phytosanitaires par le ministère de l'Agriculture et du commerce conformément à  toute marchandises importées,ndlr), il était clairement ressorti, au grand dam de l'acheteur, peut être abusé par les vendeurs, qu'il n'était propice à  la consommation.


Les résultats d'analyses transmis à  KOACI le mettait clairement en évidence.


 
Alors que ce riz n'est pas, contrairement à  certaines rumeurs, sorti de la zone sous douane, et que certains, peut être influencés par ces dernières qui usaient de photos d'archives, ou par des scandales d'une autre époque, craignaient qu'il se retrouve un jour sur le marché, le Gouvernement a rassuré que cette importante quantité sera détruite.


«Ces 18 mille tonnes de riz qualifiés avariés après des analyses faites par le ministère du Commerce, sont sous scellés. On ne peut pas accéder à  ce riz. Il s’agit de 18 mille tonnes, ce n’est pas 18 tonnes. Donc ces 18 mille tonnes vont être détruites de façon méthodique avec la procédure en vigueur, »a déclaré hier le ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du Gouvernement


Sidi Tiémoko Touré demande à  ses concitoyens de patienter car la destruction des 18 mille tonnes de riz birman se fera. 


«Le Gouvernement a été très transparent dans la gestion de ce dossier, puisque très tôt, les associations de consommateurs ont été associées à  l’effet de constater et de suivre toutes les procédures de bout en bout. Je ne penses pas que quelques riz provenant de ce stock peut se retrouver sur le marché, » a-t-il indiqué.


«Il faut que nos concitoyens soient rassurés à  ce niveau le Gouvernement veille à  leur bien être alimentaire, sur leur bien être ne général, » a mentionné le Porte-parole du Gouvernement.


 
A côté de l’inquiétude des populations en ce qui concerne la destination des 18 mille de riz qui sont sous « scellés », nous apprenions qu’une importante quantité d’huile impropre à  la consommation aurait été saisie en début de semaine. 


Pour en savoir plus sur cette affaire, la question a été posée à  Sidi Tiémoko Touré. Il a déclaré à  la presse qu’il n’avait pas l’information d’une saisie de plusieurs bidons d’huile



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Bamba Mamadou, ancien PCA du conseil Coton-Anacarde mo...
 
 
Côte d'Ivoire : Bamba Mamadou, ancien PCA du conseil Coton-Anacarde mort du Coronavirus (proches)
Société
 
Côte d'Ivoire : Dr Ajami Tarek, propriétaire de la pharmacie des Lagun...
 
 
Côte d'Ivoire : Dr Ajami Tarek, propriétaire de la pharmacie des Lagunes, emporté par le Coronavirus
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour participer aux obsèques de feu Gon, Djibo met en place un commando
Société
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour participer aux obsèques de feu Gon, D...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Affaire Abadjin-Doumé et d'Abadjin-Kouté de nouvelles révélations qui pourraient accabler le CNRA toujours dans son « mutisme  »
Société
Côte d'Ivoire : Affaire Abadjin-Doumé et d'Abadjin-Kouté de nouve...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Togo-France :  Expertises de la France sollicitées sur la mort du Colonel Madjoulba, des pistolets saisis au camp
Société
Togo-France : Expertises de la France sollicitées sur la mort du...
Togo il y a 4 heures
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le Gouvernement promet la destruction des 18 mille tonnes de riz birman «avariés»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
tttt
Laissez riz-là , on va mangé kèh, on n'a pas l'argent pour acheter tonton sam ou oncle joe ou rizière, ça peut pas nous tuer oh, on est vacciné déjà .
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Ca rassure de savoir que désormais les contrôles sanitaires sont stricts, ça avance un peu un peu, mais ça recule plus, c'est déja ça
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Onidas
@fmk remarque pertinente. Onidas
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@ttt et pour lui c'est aussi sous contrôle le ministre n'est pas au courant de tout chacun sa place mais koaci avait confiormé que c'etait sous contrôle je cite l'article "Une importante saisie de quantité d’huile alimentaire impropre à  la consommation a été faite par le Comité National de Lutte contre la Contrefaçon (CNLC)." SOYEZ SEREIN LE PAYS EST G2R2 PROPRE FINI LES CONNORIES LOL C4EST PRO ICI PAS DE PLACE A L4IMPROVISTION LOL J4AI DIT NOM DE PERSONNE LOL
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
tout à  fait ok avec toi @FMK c'est la tendance global qui compte.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
faut ou vrai
des sacs de riz de 50kg vendus a 5000fcfa en provenance de vavoua sur daloa poisson d'avril ou riz a varie mon regard
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE DEBOULONNEUR
Ils mentent tous comme le menteur en chef mossi sanguinaire! Une cargaison qui a été refoulée dans les autres pays la sous- région avant même qu'elle n'ait accès à  leurs ports est débarquée dans notre port et au moment où il s'apprêtait à  servir de poison pour tuer les ivoiriens, les responsables des associations de consommateurs du togo et ont interpeller leurs collègues de la CI. Et grace à  Dieu, l'alerte a été donnée. Pris la main dans le sac, les menteurs tentent par tous les moyens de s'en laver mains. Et jusqu'à  là  aucune sanction n'as été pris contre personne. Ni le grossiste, ni les autorités portuaires qui étaient surement aux faite de la dangerosité de ce riz puisque il y a un système communication entre les ports de la sous-région.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Ce riz a été refusé par tous les pays africains. Pourquoi c'est vous qui l'acceptez sous prétexte de faire des tests? Nous savons pourquoi. Vous l'avez déjà  écoulé sur les marchés, bandes de crapules! C'est toukours vous qui acceptez ce que les autres ne veulent pas voir débarquer dans leurs ays. Riz avarié, huile frelatée, lait toxique, médicaments périmés. Comme le dit amadou kourouma, vous ne prospérez que dans le désordre. Bandécon!
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement