Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Les militaires interdits dans les débits de boisson et kiosque PMU aux heures de service
 

Burkina Faso : Les militaires interdits dans les débits de boisson et kiosque PMU aux heures de service

 
 
 
 5683 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 13 avril 2019 - 21:44

©Koaci.com - Samedi 13 avril 2019 - Le chef d’etat général des armées du Burkina Faso a, dans une note de service, rappelé l’interdiction faite aux militaires de fréquenter les débits de boissons et les kiosques PMU aux heures de service.

"Il a été donné de constater que des militaires fréquentent des endroits non indiqués notamment les espaces de courses en direct (kiosques de PMUB )et les débits de boisson et cela pendant des heures de service", lit-on dans la note de service.

En effet, il n'est pas rare d'apercevoir certains militaires en tenue de travail prendre le rang ou se prélasser à  longueur de journée dans ces endroits peu recommandables pendant les heures de travail légalement reconnues au Burkina Faso.

"Au regard de la situation sécuritaire qui prévaut dans notre pays il est inconcevable qu'un tel comportement soit toléré. Aussi est il rappelé à  tous qu'une telle pratique qui n'honore pas les Forces Armées Nationales est interdite", a écrit le général de brigade Moïse Miningou.

"En conséquence, il est porté à  la connaissance de tous que tous contrevenant s'expose à  des sanctions disciplinaires", a-t-il prévenu, précisant que " la police militaire veillera à  l'application de la présente note de service"

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Avez vous un doute sur le fait que la présidentielle ne puisse se tenir le 31 octobre 2020?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour préten...
 
2553
Oui
53%  
 
2101
Non
44%  
 
172
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement