Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mamadou Traoré, proche de Soro auditionné à  la préfecture de police «on m'a convoqué pour m'entendre sur des on dit,  il paraît que»
 

Côte d'Ivoire : Mamadou Traoré, proche de Soro auditionné à  la préfecture de police «on m'a convoqué pour m'entendre sur des on dit, il paraît que»

 
 
 
 23661 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 avril 2019 - 12:57

Mamadou Traoré


©Mardi 16 Avril 2019 – Convoqué depuis quelques jours pour des propos qu’il aurait tenus, Mamadou Traoré, l’un des proches de l’ancien président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro a été auditionné pendant 6 heures à  la préfecture de police d’Abidjan.

Accompagné par son avocat, Mamadou Traoré a été auditionné hier lundi 14 avril par le commissaire Begromissa Alain et ses collaborateurs de 9h30 à  15h20.

L’un des points de la convocation du proche du président du comité politique est lié à  la déclaration faite par Guillaume Soro quant aux personnes actuellement proches du chef de l’Etat et qui émargeaient à  la primature quand l’ancien président de l’Assemblée nationale était premier ministre.

« On m'informe que suite à  ma convocation, j'aurais publié sur internet qu'on m'a convoqué parce que, suite à  la démission de Guillaume Soro de l’AN, je m'apprêterais à  aller à  la primature pour dire le nom de tous ceux qui émargeaient dans cette institution lorsque Guillaume Soro était Premier Ministre », précise Mamadou Traoré.

Déplorant le fait que les motifs de sa convocation ne lui avaient pas été signifiés avant son audition, Mamadou Traoré affirme dans une note publiée sur internet dont KOACI dispose d’une copie qu’il a été entendu sur la base des « on dit, il parait que ».

« Je tiens à  dire qu'avant mon audition de ce Lundi, malgré l'insistance de mes avocats, ils n'ont pas pu obtenir les raisons de ma convocation.
C'est ce Lundi que ces raisons m'ont été données. On m'a convoqué pour m'entendre sur des propos que j'aurais tenus avec certains membres de mon entourage qu'ils n'ont pas cité. On m'a convoqué pour m'entendre sur des "on dit ", Il paraît que". Et à  travers ces propos qu'on m'attribue sur la base des "on dit ", de la rumeur, on semble m'accuser des cinq faits suivants à  coloration politique qui ont été mentionnés dans le PV de mon audition. (Trouble à  l'ordre public. Offense au Chef de l'État. Atteinte à  la sûreté de l'État. Incitation à  la violence. Divulgation de secret professionnel) », a-t-il laissé entendre.

Ne se reconnaissant pas dans les accusations portées contre lui, Mamadou Traoré affirme que toutes les questions qui lui ont été posées sont sans fondement scientifiques et matériels. Le proche de Guillaume Soro soutient que les propos qu’on lui attribue ont pour fondement des rumeurs de soi-disant entourage.

« Après mon audition, dans ma déclaration finale que j'ai exigée, j'ai affirmé que toutes les questions qu'on m'a posées sont sans fondements scientifiques et matériels. Elles ne reposent sur aucune réalité. Je ne me reconnais donc pas dans ces propos qu'on m'attribue. Ce sont des propos inventés pour m'accabler.
Ces propos qu'on m'attribue, ont pour fondement des rumeurs de soi -disant entourage.
J'ai donc dit que je considère, à  travers ces questions, que je suis en droit de penser qu'on veut me diffamer, me dénigrer , attenter à  mon honorabilité et chercher à  me créer des problèmes.
Toutes les questions qu'on m'a posées relèvent d'opinions que j'aurais émises auprès de certains membres de mon entourage.
Je ne suis donc pas loin d'être poursuivi pour délit d'opinion alors que la constitution protège la liberté d'expression et d'opinion », conclut Mamadou Traoré.



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: 2020, Simone Gbagbo au lancement du « Consortium», une...
 
 
Côte d'Ivoire: 2020,  Simone Gbagbo au lancement du « Consortium», une cellule de communicateurs pour accompagner les « Gbagbo ou rien»
Politique
 
Guinée: Une manifestation anti-Condé fait une nouvelle victime à Conak...
 
 
Guinée: Une manifestation anti-Condé fait une nouvelle victime à Conakry
Côte d'Ivoire: Bédié « bouleversé et lourdement meurtri » par la disparition  tragique du fils de Banny
Politique
Côte d'Ivoire: Bédié « bouleversé et lourdement meurtri » par la...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire: Annoncé pour mort, Charles Diby Koffi est  bel et bien vivant
Politique
Côte d'Ivoire: Annoncé pour mort, Charles Diby Koffi est bel et...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Libye: CPI, Fatou Bensouda  réclame à nouveau Saif Al Islam et deux autres fugitifs
Politique
Libye: CPI, Fatou Bensouda réclame à nouveau Saif Al Islam et de...
Libye il y a 10 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mamadou Traoré, proche de Soro auditionné à  la préfecture de police «on m'a convoqué pour m'entendre sur des on dit, il paraît que»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
16323
Ah bon... Tu as de la chance... Sous les tueurs de la refondation du chenapan bété gbagba, tu aurais disparu. Eux, on s'en souvient, ils n'auditionnaient pas, ils envoyaient les escadrons de la mort comme sous les nazis pour faire éliminer les indélicats... On observe...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Le RDR au pouvoir doit être halluciné par des "herbes" qui se cultivent partout dans le pays.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
En pareil circonstance c'est 2020 qui inquiète. On s'imagine le nombre d'interpellations lors des campagne. La suite sera très fatale car un tombera sur le chemin du pouvoir, seule le premier a tiré en sortira vainqueur.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
au moins tu es pas intérrogé dans la foret du banco la nuit par les escadrons de la mort fait le plaisantin.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE DEBOULONNEUR
Pouvoir plaisantin, paranoïaque et terrifié par son nombre. Les propos de ce monsieur montre que leurs conneries n'effraient plus personne. Du n'importe quoi a dégager en 2020. Ces guignols prennent pour un four tout la notion d'atteinte à  la sûreté de l'État.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
FerDeLance
Vraiment la police au du travail. Cela tombe bien car ça donne aussi du travail au avocats.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Olidecoq
Peace 101 la refondation est encore à  l'ordre du jour ? Pétain avancez sans ça vous avez rien à  dire wahouuuu c est djoulatisan tout ça retrancher vous un peu de gbagbo et avancez c est pourquoi 2020 vous allez bouger pour aller gérer car laissez la politique cc est pas pour vous
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour prétendre à la présidence de la FIF?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Mauvaise gestion, vers une faillite de la BHCI?
 
2662
Oui
83%  
 
431
Non
13%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement