Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : La Coalition appelle à  une union sacrée après les manifestations et incarcération de membres du PNP
 

Togo : La Coalition appelle à  une union sacrée après les manifestations et incarcération de membres du PNP

 
 
 
 3873 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 avril 2019 - 14:17

Mme Kafui Adjamagbo Johnson (ph)

© koaci.com– Vendredi 19 Avril 2019 – La Coalition des sept partis restant de l’opposition togolaise a lancé un appel à  l’union sacrée de toutes les forces vives de la nation incluant les partis politiques, les organisations de la société civile et de la diaspora dans le cadre d’un vaste Mouvement citoyen pour l’alternance.

L’appel qui est lancé par la coordinatrice de la coalition, Mme Kafui Adjamagbo Johnson, intervient aux lendemains des manifestations du Parti National Panafricain (PNP). Ces manifestations qui ont déjà  connu des restrictions et des heurts le 13 avril dernier se sont soldées en dernières nouvelles par le déferrement à  la prison civile de Lomé de Gueffé Nouridine et de Kéziré Azizou, deux responsables du PNP.

La coalition s’est insurgée l’incarcération des deux responsables du PNP qui sont accusés par le gouvernement togolais de n’avoir pas tenu compte de l’avis de l’autorité sur les itinéraires des manifestations pacifiques du 13 avril 2019 organisées par le PNP.

Selon la Coalition, les dernières manifestations du PNP dans le pays se sont soldées par « un mort, des dizaines de blessés et une trentaine de personnes arrêtées dont au moins 20 déjà  condamnées et incarcérées, le saccage du domicile de Tikpi Atchadam ».

Au regard de ce bilan, la coalition appelle les autorités que la lumière soit faite par un organe indépendant sur les violences survenues le 13 avril dernier sur les populations civiles afin que les responsabilités soient clairement situées et les coupables traduits en justice.

En attendant une suite à  sa demande d’enquête, la Coalition condamne l’usage systématique de la force brute contre les citoyens dans l’exercice pacifique de leur droit constitutionnel de manifester aux fins d’une réduction drastique programmée des libertés publiques pourtant consacrées par notre Constitution.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement