Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun-UE : Le ton monte, Yaoundé appelle les eurodéputés à  respecter la souveraineté du pays
 

Cameroun-UE : Le ton monte, Yaoundé appelle les eurodéputés à  respecter la souveraineté du pays

 
 
 
 4917 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 avril 2019 - 13:20

René Emmanuel Sadi, ministre de la communication (Ph)

© koaci.com- Mardi 23 Avril 2019- Le gouvernement camerounais ne décolère toujours pas après la résolution du parlement européen datée du 18 avril dernier, très critique sur la situation socio-politique et sécuritaire au Cameroun et qui a volontairement fait « abstraction » des mesures prises par les autorités pour tenter de trouver des solutions.

Selon le gouvernement, cette résolution « jette » le discrédit sur l’élection présidentielle du 7 octobre dernier, pourtant saluée par la communauté internationale, «fustige» les dispositions de la constitution, «incrimine» les forces de défense et de sécurité et «affirme» qu’il existe des tensions {imaginaires} entre francophones et anglophones. Elle accuse aussi les autorités de « restreindre » les libertés publiques.

Homosexualité

Si les autorités camerounaises sont légèrement accusées d’avoir « réagi d’une manière disproportionnée » envers les opposant en organisant des procès militaires» en revanche le parlement européen « désapprouve » {clairement} la loi camerounaise sur l’homosexualité.
Ce à  quoi Yaoundé répond, l’homosexualité « demeure illégale au Cameroun. »

« Le gouvernement camerounais s’élève radicalement contre cette résolution du parlement européen et exprime son indignation face à  un acte empreint de partialité, qui s’apparente à  une kyrielle de contrevérités. D’affirmations gratuites, de récriminations infondées et d’injonctions assorties de chantage, dirigées contre les autorités camerounaises et les forces de défense », a déclaré René Emmanuel Sadi le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Souveraineté

« Le Cameroun est et demeure un Etat souverain et de droit », a réaffirmé le porte-parole du gouvernement.

Avant d’ajouter, « c’est au peuple camerounais et à  lui seul, qu’il incombe de se doter des institutions de son choix et des lois qui régissent la vie de la nation. Tout comme c’est à  lui qu’il appartient de designer celle ou celui appelés à  présider aux destinées de la nation », a tenu à  rappeler Sadi qui indique au passage que Biya a été élu avec un score sans appel de 71% contre 14% pour son suivant Maurice Kamto (qui revendique pourtant la victoire).
D’ailleurs, aucun autre candidat à  ce scrutin n’en conteste les résultats.

Affaire Kamto

S’agissant de l’affaire Maurice Kamto arrêté avec une centaine de ses militants et jugé devant le tribunal militaire, le gouvernement rappelle que le tribunal militaire de Yaoundé n’est pas « un tribunal d’exception mais un tribunal à  compétence spéciale ».

Les militants du Mrc sont poursuivis pour des faits d’insurrection, de rébellion, d’hostilité contre la patrie, d’attroupement, de dégradation des biens publics, de manifestation publique interdite et outrage au président de la République.

Pour rappel, le 26 janvier dernier Kamto et des militants de son parti, avaient investi les artères de métropoles camerounaises pour des marches en violation de l’interdiction de manifestations publiques.

Au cours de cette même journée, des manifestants non identifiés avaient envahi les ambassades du Cameroun à  Paris et à  Berlin les mettant à  sac.

151 personnes avaient été interpellées et inculpées. Au terme de cette inculpation, 126 personnes été placées en détention provisoire et 25 autres remises en liberté.
Le Cameroun a également porté plainte sous X contre les individus non encore identifiés ayant mis à  sac ses ambassades.

Pour rappel, avant la déclaration officielle du gouvernement les parlements camerounais et panafricain étaient déjà  montés au créneau pour fustiger la résolution du parlement européen.

Pour Yaoundé cette résolution ne relève plus ou moins que du « chantage », de la « manipulation », de la « désinformation » de la « candeur » et de la «mauvaise foi ».
Les autorités camerounaises ont invité les eurodéputés à  venir visiter le Cameroun pour vivre la réalité et se faire leur propre opinion de la situation socio-politique et sécuritaire.

Armand Ougock, Yaoundé 



-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Manoeuvre pour exclure des fonctionnaires non RHDP, le...
 
 
Côte d'Ivoire: Manoeuvre pour exclure des fonctionnaires non RHDP, le ministère de la fonction publique répond à Maurice Kakou Guikahué
Politique
 
Gambie: Démission de Mai Fatty, le conseiller spécial de Barrow
 
 
Gambie:   Démission de Mai Fatty, le conseiller spécial de Barrow
Côte d'Ivoire: Niamien N'Goran met fin aux rumeurs sur son divorce avec Bédié, « Il est mon père et je suis son soldat »
Politique
Côte d'Ivoire: Niamien N'Goran met fin aux rumeurs sur son divorc...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Afrique:   Rawlings et la diaspora remontés contre l'UA après le limogeage de l'ambassadrice Chihombori-Quao aux USA
Politique
Afrique: Rawlings et la diaspora remontés contre l'UA après le...
Afrique il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire: Soro privé de passeport ordinaire, le MVCI exige la publication des raisons du refus de l'entreprise ivoirienne chargée de l'édition de ce document
Abonnés
Côte d'Ivoire: Soro privé de passeport ordinaire, le MVCI exige l...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun-UE : Le ton monte, Yaoundé appelle les eurodéputés à  respecter la souveraineté du pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
16323
Je me racle la gorge face à  ce rififi. En tant qu'observateur, j'ai un problème avec la gestion du roi Biya dans l'affaire Kamto, surtout avec l'implication du tribunal militaire. Entre autres, il est étrange que les vieux roitelets d'Afrique gardent en affixe leur photo de jeunesse mais refuse de faire la place aux jeunes en prenant leur retraite... Etrange, étrange... Regardez la photo du jeune Biya... Vraiment ? Je suis désolé mais on n'avance pas là ... Ou bien ?
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement