Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Installation des dix membres de la CNCMR, le partenaire américain annonce le retrait de son appui financier à  la fin juillet
 

Côte d'Ivoire: Installation des dix membres de la CNCMR, le partenaire américain annonce le retrait de son appui financier à  la fin juillet

 
 
 
 7464 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 avril 2019 - 18:05

Le Centre national de Coordination du mécanisme de réponse à  l’alerte précoce 


© koaci.com -- Lundi 29 Avril 2019--L’installation du Conseil statutaire du Centre national de Coordination du mécanisme de réponse à  l’alerte précoce (CNCMR) a eu lieu cet après-midi à  la Primature en présence du ministre d’Etat, ministre de la Défense représentant le Premier ministre.

Hamed Bakayoko a à  l’occasion invité les 10 membres que compte le Conseil statutaire au travail.

Car selon lui, il appartient au Centre de se mettre au travail, c’est-à - dire de contrôler et de détecter tous les germes de menaces et de violence afin de prévenir les crises en se basant sur les outils d’analyses fiables.

«Mesdames et messieurs, les membres statutaires du Conseil, je voudrais indiquer au nom du Premier ministre que votre mandat au sein de cet organe est d’une importance capitale, » a-t-il précisé.

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense estime que la responsabilité des membres du Conseil, un organe de contrôle et de bonne gouvernance et leur demande de veillez donc sa son bon fonctionnement conformément à  leur mandat.

Hamed Bakayoko a néanmoins déploré quelques insuffisances dans les textes règlementaires qui régissent le fonctionnement du Centre.

Il a exhorté les membres dans le cadre de leurs travaux à  revisiter le décret de création et l’arrêté portant organisation et fonctionnement du Centre afin de proposer au Gouvernement les amendements nécessaires conformément à  ses missions.

Au nom du Premier ministre, le ministre d’Etat, ministre de la Défense également membre du Conseil statutaire a assuré pour sa part que le Gouvernement mettra tous les moyens nécessaires avec l’appui indispensable de ses partenaires tous les moyens pour un fonctionnement optimal du Centre.

«Vous êtes donc appelé à  impulser la dynamique requise au Centre afin de lui permettre de répondre aux grandes orientations politiques et sécuritaires contenues dans la vision du Président de la République, » a lancé, le ministre à  l’endroit de ses collègues.

Le démarrage des activités du Centre national de Coordination du mécanisme de réponse à  l’alerte précoce a eu lieu le 26 février 2018.

Avec l’installation du Conseil statutaire, le partenaire américain annonce le retrait de l’appui financier de l’Amérique à  la fin juillet 2019.

En présentant le Centre, Dr Komenan Yah a indiqué que l’estimation des charges annuelles était repartie entre la Côte d’Ivoire et les USA et a affirmé que l’Amérique prend en compte 318.582.540 tandis que la Côte d’Ivoire, 91 millions de FCFA.

«A compter du mois de mai 2018, jusqu’à  la fin juillet 2019, les américains payeront 50% des indemnités et les autres 50% reviendront à  l’Etat de Côte d’Ivoire, » a-t-il précisé.

Dr Komenan Yah a averti que le 1er août 2019, le partenaire américain se retire définitivement du projet et il appartiendra à  l’Etat de Côte d’Ivoire de supporter l’ensemble des charges.

Il a enfin révélé que 5 rapports d’alertes ont été enregistrés durant l’année 2018. Il s’agit de la marche projetée le 22 mars 2018 par des groupes et partis politiques de l’opposition et des acteurs de la société civile pour exiger la réforme de la CEI, de la menace sécuritaire liée à  des présumées fraudes lors de la liste électorale du 18 au 24 juin 2018, de la menace sécuritaire liée à  l’interpellation de l’Imam Adjib Touré, de la menace sur le processus électoral des élections locales de 2018 et de la manifestation sociale prévisible à  l’image des gilets jaune en France.

La liste complète des membres du Conseil statutaire dont le Centre est présidé par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

1Hamed bakayoko,

2-sidiki Diakité

3-Marcel Amon Tanoh

4- Sansan Kambilé

5-Aly Coulibaly

6-Adama Koné

7-Moussa Sanogo

8- Carlos Babacar Mbay (représentant résident de la CEDEAO)

9- Fidèle Sarassotro (Direcetur de cabinet du Président de la république, Secrétaire du conseil national de la sécurité,)

10 Yoman Ekanza Gabriel (Directeur du CNCMR)

Wassimagnon
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement