Mozambique Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mozambique : « Sexe forcé » en échange de  nourriture  pour les victimes du cyclone Idai
 

Mozambique : « Sexe forcé » en échange de nourriture pour les victimes du cyclone Idai

 
 
 
 7797 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 avril 2019 - 12:32

© Koaci.com- Lundi 29 Avril 2019-Un nouveau rapport Human Rights Watch (HRW), pointe des responsables mozambicains, accusés d’avoir contraint des victimes du cyclone Idai à  des relations sexuelles en échange de nourriture.

Des responsables communautaires, dont des politiques issus du Frelimo , parti au pouvoir , auraient exigé auprès de victimes du cyclone d'être payés pour inclure leur nom sur la liste des bénéficiaires de l'aide humanitaire.

D’après l’ ONG , des femmes sans moyens auraient été ainsi obligés d'avoir des relations sexuelles avec responsables locaux en échange d'un sac de riz».

«L'exploitation sexuelle de femmes qui se battent pour nourrir leur famille après le cyclone Idai est révoltante et cruelle et devrait immédiatement cesser», a estimé le directeur de HRW pour l'Afrique australe, Dewa Mavhinga.

L’ ONG qui tire la sonnette d’alarme appelle les autorités à  immédiatement enquêter sur ces faits .

Le cyclone Idai n’a laissé que dégà¢ts matériels et désolations .
Des centaines de milliers de sinistrés vivent toujours dans des conditions très précaires dans des zones noyées d'eaux sales.

Le 14 mars , les pluies diluviennes et les vents violents du cyclone ont causé des destructions et des inondations massives qui ont fait, selon le dernier bilan, plus de 1000 morts .
KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement