Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Abobo, Aka Aouélé ordonne la fermeture de trois centres de santé privés et annonce l'ouverture de l'hôpital Houphouët-Boigny le 15 mai
 

Côte d'Ivoire : Abobo, Aka Aouélé ordonne la fermeture de trois centres de santé privés et annonce l'ouverture de l'hôpital Houphouët-Boigny le 15 mai

 
 
 
 8393 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 30 avril 2019 - 21:01

Eugène Aka Aouélé à  Abobo 



© koaci.com -- Mardi 30 Avril 2019--Bonne nouvelle pour les populations de la commune la plus peuplée de la Côte d’Ivoire. Fermé depuis plusieurs mois pour réhabilitation, l’hôpital Houphouët Boigny d’Abobo rouvrira le 15 mai prochain.


Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Eugène Aka Aouélé a donné l’information à  KOACI à  l’issue d’une visite inopinée dans des centres de santé privés de la commune.
Il a annoncé que cette ouverture officielle de l’hôpital se fera en présence du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.


«Nous allons ouvrir Houphouët Boigny le 15 mai, en présence du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Les travaux sont terminés, l’hôpital est superbement bien équipé, » a-t-il expliqué.


 
Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique a indiqué que le 8 mai prochain, il effectuera une visite sur le site de l’hôpital Houphouët Boigny et a précisé que l’ouverture de cet établissement sanitaire public sera suivie de la fermeture de l’hôpital d’Abobo Sud qui sera également réhabilité entièrement.


«Nous appelons, les populations à  se diriger vers cet hôpital. En tout état de cause ce n’est pas parce que l’hôpital Houphouët Boigny est fermé qu’on doit exposer sa vie dans un centre de santé qui n’est pas habileté à  traiter des malades, » a-t-il mentionné.


Par ailleurs, la visite inopinée du ministre Eugène Aka Aouélé qui était accompagné pour la circonstance de la Directrice de la Direction des établissements et des professions sanitaires, Dr Bitty et certains de ses collaborateurs s’est soldée par la fermeture de trois établissements sanitaires dans le quartier d’Abobo Houphouët Boigny.


Les responsables et personnels soignants desdits centres ont été convoqués à  la Direction des établissements et des professions sanitaires le 2 mai prochain.


Il s’agit du Centre Beye ONG AMESO, du Centre MEDICO-DROGUISTE qui ont été fermés sur le champ et enfin de la Société Médicale Schekina qui a 72 heures pour fermer.
Il est reproché à  ces centres de santé privés d’exercer dans l’illégalité et d’employer un personnel non habileté.


«Cette une visite de routine, nous l’avons commencé depuis un bon moment. Le gouvernement s’est engagé à  offrir des soins de santé de qualité aux populations. Il veut le faire en partenariat avec le privé, dans le cadre d’un partenariat public privé. Pour se faire, il faut que les établissements privés soient aux normes. L’ouverture d’un établissement privé doit être autorisée. Nous sommes dans le domaine de la Santé et rien ne doit se faire au hasard. Nous sommes donc venus pour constater que les différents établissements sont bien autorisés et que ceux qui pratiquent la médecine sont habilités à  le faire dans les règles. Si vous êtes un infirmier, vous ne pouvez pas vous auto-proclamé médecin. Nous avons constaté qu’il y a un service de chirurgie dans ce centre. J’ai peur pour les populations. Nous sommes là  pour défendre la santé des ivoiriens qui doivent être dans les conditions les meilleures pour recevoir des soins de qualité, » s’est justifié le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.


 
Les trois centres visités ne sont pas conforme aux normes et en plus, ils n’ont pas de documents pour fonctionner.


Des fonctionnaires d’Etat ont été épinglés par le ministre au cours de cette visite inopinée qui a annoncé que ces derniers encourent des sanctions, parce qu’ils n’ont pas le droit de travailler dans des centres privés et a promis veiller à  leur fermeture définitive.


«Tant que nous serons à  ce poste, il y aura toujours un suivi, puisque c’est la mission qui nous a été confiée par le Gouvernement. Il nous demande de faire en sorte qu’aucun ivoirien qui veut se soigner ne soit menacé par des pratiques qui n’ont rien à  voir avec l’exercice légal de la formation. Il y a des agents qui vont vérifier régulièrement et tourneront jusqu’à  ce que la situation soit assainie. Ce que nous voyons ici n’est pas digne d’un pays comme la Côte d’Ivoire qui a une économie qui fonctionne bien. Les services de santé doivent fonctionner. Les fonctionnaires qui travaillent dans ces centres de santés privés sont exposés à  des sanctions, parce qu’ils n’ont pas le droit de travailler dans une clinique, » a conclu, Eugène Aka Aouélé.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Santé
 
Côte d'Ivoire : Fermeture du CHU de Yopougon, maintien de la date du...
 
 
Côte d'Ivoire :  Fermeture du CHU de Yopougon, maintien de la date du 31 octobre, le coût des travaux pour la première phase estimé à 50 milliards de FCFA
Santé
 
Côte d'Ivoire: Lutte contre le cancer du sein, 2248 nouveaux diagnosti...
 
 
Côte d'Ivoire: Lutte contre le cancer du sein, 2248 nouveaux diagnostiqués,  Bolloré Transport & Logistics reçoit une distinction des mains de Duncan
RDC: Ebola, un nouveau vaccin belge utilisé en Novembre
Santé
RDC: Ebola, un nouveau vaccin belge utilisé en Novembre
Congo (RDC) il y a 6 jours
 
Côte d'Ivoire: Vers une nouvelle crise au sein du secteur santé ? Voici ce que prévoit faire la plateforme des syndicats de la santé
Santé
Côte d'Ivoire: Vers une nouvelle crise au sein du secteur santé ?...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
Burkina Faso: Santé, des organisations appellent à une reprise dialogue social avec le gouvernement
Santé
Burkina Faso: Santé, des organisations appellent à une reprise di...
Burkina Faso il y a 1 semaine
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Abobo, Aka Aouélé ordonne la fermeture de trois centres de santé privés et annonce l'ouverture de l'hôpital Houphouët-Boigny le 15 mai
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
16323
Merci a ce pouvoir. Seuls les aveugles et les bétés sauvages et aigris du pédophile gbagba ne voient les accomplissements pour nos populations. On avance... RDV 2020... On attend toujours leur programme de la haine et de l'aigreur pour revenir au pouvoir....
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kadhy
Bonjour Peace101, combien es ce qu'on te donne chaque mois ? Tu es trop fort...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur le Putsch au Burkina, l'Etat français a-t-il une idée derrière la tête?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guilla...
 
2943
Oui
61%  
 
1712
Non
36%  
 
136
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement